Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

RDC : sept cas suspects d’Ebola recensés en Province Orientale - 18/10/2013 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Environ sept cas suspects de fièvre hémorragique Ebola ont été enregistrés par des équipes de surveillance épidémiologique depuis trois semaines dans les zones de santé d’Isiro et de Monga dans la Province Orientale, a-t-on appris des sources concordantes de la région, précisant que six de personnes atteintes de la maladie sont décédées dont cinq à Isiro.

Selon la chef de bureau de l’Organisation mondiale de santé (OMS) à Kisangani, docteur Marie-Josée Kikoo cité par Radio Okapi, les échantillons envoyés à l’Institut national des recherches biomédicales (INRB) à Kinshasa n’ont pas confirmé l’existence du virus Ebola.

Mais au vu des symptômes présentés par les malades, elle estime que d’autres examens dans des laboratoires étrangers sont nécessaires pour déterminer si ces personnes sont mortes d’Ebola

Appel à la prudence de la population

«Nous demandons à la population d’être calme et de ne pas toucher à toute bête morte d’elle-même dans la forêt. Elle doit éviter de toucher tout patient qui présente des signes de saignement à différents niveaux, des fièvres, d’asthénies et de douleurs abdominales », recommande-t-elle.

En outre, le docteur Marie-Josée Kikoo conseille à la population d’observer les règles d’hygiène en se lavant les mains avec du savons ou du cendre et de ne pas toucher directement le corps des personnes décédées.

L’épidémie d’Ebola avait secoué l’année dernière le territoire d’Isiro, en Province Orientale, où une trentaine cas avait conduit à uvé la mort sur les soixante-quatre cas enregistrés.

A la fin du mois de novembre 2012, le ministre de la Santé publique, Félix Kabange Numbi, avait annoncé la fin officielle de l’épidémie de la fièvre hémorragique Ebola.

Cette déclaration était intervenue à l’issue de la période d’observation de quarante-deux jours, préconisée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), durant laquelle aucun nouveau cas n’avait été enregistré.

Matshi

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !