Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique : Sud-Kivu, le choléra resurgit à Baraka! - 21/11/2013 - La prospérité - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Comptant plus de 90 000 habitants et située au Sud de la ville de Bukavu, à près de 250 kilomètres de la capitale provinciale, la cité de Baraka est présentement le cadre d’une recrudescence du choléra. Des informations émanant des sources médicales en place font état de plus de 50 sujets malades, dont un grand nombre d’enfants.

Ces derniers, enregistrés au centre de traitement de la cité de Baraka dont l’aire la plus touchée est Baraka centre. Les localités de Mwangaza et Mushimbakye sont aussi très touchés. À Mushimbakye, il ressort des sources dignes de foi que plus de 30 cas ont étés enregistrés. Cette situation met en alerte les responsables de santé. Asende Ehebelo Delphin, le médecin chef de la zone de santé de Fizi s’inquiète de cette réapparition. Cependant, l’optimisme prime car, il se réjouit tout de même du fait que jusqu’ici aucun des patients n’est mort. Et cela grâce à Médecins Sans Frontières/Hollande qui a pris en charge bien des malades. Des efforts d’assainissement étaient déjà en court dans cette région, avec la coloration de l’eau par solidarité international, une organisation française, dans plusieurs sites le long du lac Tanganyika. Le manque d’hygiène dans plusieurs ménages serait à la base de cette situation et, de ce fait, des voies s’élèvent du milieu des divers acteurs de la société. Ces derniers préconisent des campagnes d’information interdisant aux foyers d’effectuer la lessive au lac Tanganyika, tout en recommandant à la population de se laver les mains avant de manger ainsi qu’après avoir été aux toilettes, et cela se doit être fait avec un savon adéquat.

Quid du choléra ?

Le choléra est une toxi-infection entérique épidémique contagieuse due à la bactérie Vibrio cholerae, ou bacille virgule, découverte par Pacini en 1854 et redécouverte par Koch en 1883. Strictement limitée à l'espèce humaine, elle est caractérisée par des diarrhées brutales et très abondantes (gastro-entérite) menant à une sévère déshydratation. La forme majeure classique peut causer la mort dans plus de la moitié des cas, en l’absence de traitement (de quelques heures à trois jours).

La contamination est orale, d’origine fécale, par l’eau de boisson ou des aliments souillés d’où la nécessité d’une bonne hygiène pour l’éviter. Le choléra a été la première maladie pestilentielle à faire l’objet, dès le XIXe siècle, d’une surveillance internationale.

Danny Ngubaa

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !