Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

La polio sauvage à Inongo - 27/12/2006 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Trois cas de poliomyélite dont un décès ont été enregistrés à Inongo dans la province du Bandundu par une mission conjointe OMS-ministère de la santé, rapporte radiookapi.net. Des cas de poliomyélite sont enregistrés chez les enfants de moins de 5 ans dans les localités de Lokanga, Mbale et Ngombe. Ces localités sont situées au bord du lac Mai-Ndombe, a indiqué Mme Berthe Nkunku, médecin épidémiologiste de l’OMS dans la province du Bandundu.

Ces cas ont été enregistrés dans deux familles différentes. Il y aurait également des cas suspects de cette épidémie dans la zone de santé d’Inongo, d’après les investigations menées par une mission conjointe OMS-ministère de la santé. Une épidémie de polio s’était déjà déclarée dans cette ville en 1995. Les analyses révèlent que le polio sauvage détecté est similaire à celui de Seke Banza dans le Bas-Congo. Ainsi, l’OMS et le ministère de la santé envisagent trois campagnes successives de vaccination auprès des enfants de moins de 5 ans à partir de la 2e quinzaine de janvier prochain.

Ces campagnes vont cibler le nord du Bandundu, le sud Equateur et le nord du Kasaï Oriental, plus précisément la zone de santé de Lodja. Mme Nkunku invite entretemps les parents à présenter leurs enfants de moins de 5 ans au centre de santé pour une vaccination de routine. Ils sont aussi invités à signaler tout cas de paralysie aiguë des enfants de moins de 15 ans.

Par Véron-Clément Kongo

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !