Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

SIDA : Des progrès dans la lutte contre la transmission mère-enfant - 22/01/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Il y a un an, l’Unicef et ses partenaires lançaient la campagne « Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA » pour faire apparaître la face cachée de l’épidémie du SIDA. Certains pays ont obtenu des résultats remarquables dans la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant, rapporte « Children and AIDS : A Stocktaking » publié récemment par l’Unicef. Ce rapport résume les progrès accomplis pour les enfants affectés par le SIDA depuis le lancement de la campagne des Nations unies menée en octobre 2005 par l’Unicef.

Directrice générale de l’Unicef, Mme Ann M.Veneman, a déclaré dernièrement qu’il est urgent d’aider les enfants affectés par le VIH/SIDA. Selon elle, la campagne «Unissons-nous pour les enfants, contre le SIDA a pour mission de procurer un traitement aux enfants séropositifs, de prévenir la transmission de la mère à l’enfant et d’aider les enfants rendus orphelins par le SIDA.

Prévention de la transmission de la mère à l’enfant

Le rapport « Children and AIDS : A Stocktaking » atteste que des pays à forte prévalence en Afrique australe et de l’Est ont accompli des progrès à grande échelle dans la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. En Namibie, le pourcentage de femmes enceintes séropositives au VIH recevant des antirétroviraux pour empêcher la transmission du virus au bébé est passé de 6% en 2004 à 29% en 2005. En Afrique du Sud, ce pourcentage est passé de 22 en 2004 à 30 en 2005.

Accès au traitement

Le rapport «Children and AIDS relève une accélération notable dans la fourniture de traitements pédiatriques, une amélioration des compétences du personnel soignant, une baisse du prix des médicaments. Plusieurs pays, dont Botswana, l’Inde, le Rwanda, l’Afrique du Sud et la Thaïlande, ont été en mesure de soigner un plus grand nombre d’enfants séropositifs en les intégrant à des traitements pour adultes.

Le prix des ARV pédiatriques a connu une baisse spectaculaire au cours des 12 à 18 derniers mois.
En outre, le rapport indique que les activités de prévention prennent à nouveau en compte le besoin de se focaliser sur les adolescents et les jeunes les plus à risque, y compris les jeunes femmes. De nouveaux indices suggèrent que si la prévalence est en baisse au Kenya, dans les zones urbaines de la Côte d’Ivoire, au Malawi et au Zimbabwe, ainsi que dans les zones rurales du Botswana, c’est parce que les jeunes semblent adopter des comportements sexuels plus sûrs. Dans plus de 70 des pays inclus dans l’étude, le recours au dépistage et aux services de consultation a augmenté. Environ 16,5 millions d’individus y ayant fait appel en 2005 contre 4 millions seulement en 2001.

Par Véron-Clément Kongo

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !