Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Vente de médicaments : Les pharmaciens réclament de l’ordre - 14/02/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le secteur pharmaceutique connaît, depuis quelques années, un grand désordre qui, finalement, présente un danger permanent pour la population consommatrice des médicaments. Ce désordre se caractérise notamment par la vente des produits pharmaceutiques par des personnes non qualifiées, la commercialisation des produits périmés, l’entrée au pays des médicaments non contrôlés, la vente des médicaments exposés au soleil.

Cette situation a été reconnue unanimement par l’Association des pharmaciens du Congo, l’Ordre national des pharmaciens et le syndicat national des pharmaciens lors d’une cérémonie d’échange de vœux, organisée le samedi 10 février 2007 en la salle de fêtes du pharmacien Basile Ntondele située sur l’avenue de l’Université, dans la commune de Limete.

Dans son mot de circonstance, le président de cette association, Simon Kalenga, a insisté sur l’ordre et la discipline qui doivent régner dans le secteur pharmaceutique ainsi que l’honneur et la dignité du pharmacien qui devraient être défendus. Dans le même ordre d’idées, il a demandé au syndicat national de veiller aux intérêts professionnels et matériels du pharmacien congolais, tandis que l’Ordre national devrait, quant à lui, se préoccuper de la science, de la culture et de l’entreprenariat au profit du pharmacien. L’orateur a également demandé au pharmacien de maîtriser le médicament et la science du médicament. Son souhait est de voir l’Ordre des pharmaciens se réveiller pour l’organisation régulière, en 2007, des journées déontologiques, la tenue du congrès de l’Ordre et des assemblées du syndicat et l’association en vue d’insuffler un sang nouveau dans les différents rouages et assurer la pérennité de la profession pharmaceutique. Il a enfin émis le voeu de voir le gouvernement mettre fin au désordre qui règne en maître dans la vente des produits pharmaceutiques.

De son côté, le président de l’Ordre, le prof Georges Mvumbi Lelo, a énuméré les maux qui rongent la profession pharmaceutique congolaise avant de demander publiquement pardon aux membres pour l’inactivité de leur institution. Ainsi, il s’est engagé à tout mettre en œuvre cette année afin de redynamiser les activités du secteur et traduire en la justice les opérateurs anarchiques.

A noter que la rencontre s’est terminée par la présentation de la « Fagaricine F-532 », un nouveau produit immuno-stimulant, mis au point par le médecin camerounais Eto, présent dans la salle. Le produit sera commercialisé par le pharmacien Tondele en vue de soulager les malades du SIDA.

Par Tshiala David

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !