Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Sérosurveillance sentinelle chez les femmes enceintes - 01/04/2006 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Vih/Sida : la séroprévalence semble se stabiliser au niveau national

Le ministère de la Santé, par le biais du programme national de lutte contre le Sida (Pnls) a présenté vendredi 31 mars 2006 les résultats de sérosurveillance sentinelle du Vih/Sida chez les femmes enceintes en Rdc pour l’année 2005. Cette cérémonie a eu lieu dans la salle de réunion au siège de la représentation de l’Organisation mondiale de la santé en Rdc. Ces résultats concluent que la séroprévalence chez les femmes enceintes accuse une stabilité depuis 2004, soit un taux général de 4,6 % sur la cible générale et 4,2 chez les femmes âgées de 15 à 24 ans.

La présentation faite par le Dr Okendeshungu indique que la cible était composée d’environ 12.473 femmes enceintes reparties dans 24 sites dont 14 des milieux urbains et 10 des milieux ruraux à travers le pays. Ce qui a donné un échantillon d’environ 500 femmes par sites, qui ont subi un test anonyme lors de la consultation prénatale. Le taux de prévalence enregistré lors de l’enquête est de 4,6 % sur la population générale et 4,2 % chez les femmes dont l’âge entre 15 et 24 ans. Dans la capitale, ce taux est de 3,2 % tandis qu’en milieu urbain et rural on enregistre respectivement les taux de 2,5% et de 4,1 %.
Dr Okende a également relevé les tendances enregistrées dans ces différents milieux. Selon lui, le site de Tshikapa, dans la province du Kasaï occidental, où l’étude de séroprévalence est effectuée pour la première fois, présente la prévalence plus la élevée, soit 7 %. Pour la ville de Lodja qui était en tête en 2004 avec une prévalence 6,6% la tendance est à la hausse, soit 7,2% en 2005. Il a souligné qu’outre le Vih/Sida, l’enquête a visé aussi la surveillance des infections sexuellement transmissibles auprès de la même cible. Parmi ces infections, il a relevé la syphilis pour laquelle on a enregistré un taux de 4 % dans l’ensemble, de moins de 1% dans la capitale, de 3,2 % en milieux urbains et 5,8 % en milieux ruraux. Il a fait savoir pour les tendances que le site de Karawa dans la province de l’Equateur vient en tête avec 12,3 %.
Il a également fait observer des tendances qui suscitent des discussions ou des interrogations, notamment le site de Neisu dans la province Orientale dont le taux de prévalence est passé de 6,4 en 2004 à 4% en 2005 ; la ville de Bunia dans la même province dont la prévalence tend vers la hausse, etc.

Pour sa part, le professeur Kayembe de l’école de santé publique, a fait savoir que celle-ci tend à la baisse. Il fait ce pendant remarquer le déséquilibre des sites. Pour lui, il y a nécessité d’augmenter des sites dans les milieux ruraux étant donné que ces milieux renferment environ 70 % de la population congolaise. Il également noté que Kinshasa a la séroprévalence la plus basse, à Matadi rien n’est plus fait depuis six ans, la tendance est à la hausse à Lubumbashi tandis que la situation est stable à Mbuji-Mayi.
Dans les milieux ruraux, a-t-il souligné, il y a une tendance à la baisse. Mais cela n’est pas significatif. Il a, enfin, relevé les zones touchées par la guerre, notamment la ville de Goma où la tendance augmente significativement, la ville de Bunia où il y a une stabilité et la ville de Kisangani qui connaît une légère augmentation. Selon lui, la leçon à tirer de ces tendances, c’est qu’il y a plusieurs épidémies en Rdc qui se classent selon les trois tendances, à savoir la baisse, l’augmentation et la stabilité.
Au chapitre des discours, le ministre de la Santé a invité les décideurs, les partenaires, les bailleurs des fonds, les intervenants et la population à faire usage de ces informations pour mieux organiser la lutte contre cette pandémie dévastatrice.
Le coordonnateur du Programme national multisectoriel de lutte contre le Vih/Sida. M. Mandjo, a, de son côté, relevé l’importance capitale que revêtait la présentation de ces résultats. Une activité qui fait partie de la mission assignée au Pnmls.

R.S.K

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !