Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Selon la Fondation « les enfants de l’Espoir » : Plus de 250.000 drépanocytaires recensés à Kinshasa - 18/04/2006 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’anémie SS est un des facteurs du taux de mortalité à Kinshasa. Selon les dernières statistiques, plus de 250 mille personnes souffrent de l’anémie SS à Kinshasa. Parmi ses personnes souffrant d’anémie, on retrouve un grand nombre d’enfants. Des mécanismes se mettent en place, particulièrement, pour l’encadrement des enfants anémiques. C’est le cas de la Fondation les enfants de l’Espoir (Fenes), une Ong qui a effectué sa sortie officielle le samedi 15 avril dernier en la salle des fêtes de la paroisse catholique Christ-Roi dans la commune de Kasa-Vubu.

Dans son allocution, l’administrateur de la Fondation, Me Beaugaert Marinunga, a souligné que la naissance de Fenes est la concrétisation de la volonté de Mme Amelia Wongba, initiatrice de la fondation, de créer au profit des enfants malades, ainsi que des personnes vulnérables et démunis, une structure pouvant répondre à leur attente. Pour sa part, le vice-président de la Fondation, l’ingénieur Jean-Pierre Matanga Lukombo, a stigmatisé la grande difficulté de fonctionnement des Ong en Rdc. Il s’agit du manque de documents d’autorisation de fonctionnement, notamment l’attestation d’exonération, l’agrément, la personnalité juridique, etc. Interrogé par la presse, la fondatrice Amelia Wongba a lancé un appel au soutien à son action de la part des autorités et d’autres partenaires. Affectée par la souffrance de son enfant anémique et éprise de compassion pour d’autres enfants souffrant de la même maladie, Amelia Wongba a pris l’initiative de créer une Ong pour s’occuper des enfants souffrant d’anémie SS. Dans ses activités, la Fondation « les enfants de l’Espoir » poursuit quatre objectifs : la prise en charge psychosociale, sociale, matérielle et sanitaire des enfants malades de l’anémie et autres ; la création des centres d’encadrement, d’apprentissage des métiers, de formation professionnelle, de santé communautaire en faveur des enfants démunis et vulnérables (alphabétisation, informatique, couture, menuiserie, esthétique, etc.) ; la participation à la lutte contre la pauvreté et la malnutrition auprès des personnes vulnérables ; et, enfin, l’information, la formation et l’éducation des enfants de leurs droits et libertés fondamentaux, des valeurs citoyennes de paix, de démocratie et de justice.

M.E.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !