Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

RDC-Congo/Brazza : Création d’un centre sous-régional de la drépanocytose - 24/04/2006 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La drépanocytose ou anémie falciforme concerne 25 à 30 % de la population de la République démocratique du Congo (forme hétérozygote) et 2 % de nouveau-nés (atteints de la forme homozygote dont l’expression sévère provoque un taux de mortalité élevé (75 % avant l’âge de 5 ans). Elle contribue lourdement à la mortalité infantile, notamment en Afrique centrale.

Dans le cadre de la mobilisation internationale visant à lutter contre cette maladie, il s’est tenu récemment au Centre de formation et d’appui sanitaire (Cefa), dans la commune de Mont-Ngafula, à Kinshasa, une réunion regroupant les délégués de la République démocratique du Congo (Rdc) et leurs homologues de la République du Congo/Brazzaville en vue de mettre sur pied un centre sous-régional de la drépanocytose (Crd). Et cela conformément aux recommandations des premiers états généraux de la drépanocytose organisés à Brazzaville du 14 au 17 juin 2005. Le but poursuivi par la création de ce centre est d’offrir aux pays de la sous-région une infrastructure de référence pour le diagnostic précoce de la drépanocytose, la recherche clinique et fondamentale, la politique de prise en charge médicale et psychosociale, l’épidémiologie et la documentation.

Le centre régional sera animé par des acteurs provenant de plusieurs pays de la région et d’ailleurs, selon le cas. Il s’agit donc d’un centre international qui va favoriser la coopération régionale en matière de drépanocytose, ainsi que le développement des centres nationaux au niveau de différents pays de la sous-région. Il ne vient pas supplanter les initiatives nationales qui devront, bien au contraire, être encouragées. Il envisage de travailler en réseau avec les institutions existantes ou à créer à travers la sous-région, et établira une convention de partenariat avec plusieurs institutions en vue d’atteindre ses objectifs.

Il convient de souligner qu’un autre centre similaire sera créé à Dakar, au Sénégal, où se tiendra du 22 au 24 novembre 2006, un congrès international de la drépanocytose sur le thème ‘’ Le traitement de la drépanocytose au Nord et au Sud de la planète.’’ Ce congrès se situe dans le cadre de la mobilisation internationale de lutte contre cette maladie. Par ailleurs, le Cefa a saisi l’occasion pour présenter à l’assistance le projet.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !