Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Tuberculose : une urgence pour la RDC - 21/06/2006 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministère de la Santé, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé et d’autres partenaires internationaux de la santé, organise aujourd’hui mercredi 21 juin dans la salle polyvalente de l’OMS, une réunion de task force tuberculose, pour déclarer la tuberculose comme une grande urgence nationale en RDC. A cette occasion, une déclaration sera faite par le ministre de la Santé, M. Emile Bongeli Yeikelo Ya Ato, en présence du Représentant ad intérim de l’OMS en RDC, le Dr Jean-Baptiste Roungou et plusieurs autres partenaires travaillant avec le Programme national de lutte contre la tuberculose en RDC, notamment l’Usaid, la Coopération technique belge, le Fonds mondial.

La déclaration vise l’engagement et l’adhésion des partenaires nationaux et internationaux au programme de mise en œuvre de la résolution de Maputo en RDC. Il sied de rappeler que, lors de la 55ème session du Comité régional de l’OMS/ Afrique tenue à Maputo, au Mozambique en août 2005, les ministres de la Santé, dont celui de la RDC, ont déclaré la tuberculose comme une urgence sanitaire dans la région africaine (Résolution AFR/RC55/R5).
Selon l’OMS la RDC occupe le 4ème rang africain parmi les pays qui supportent la plus grande part du fardeau de la tuberculose. Le nombre des cas de cette maladie rapportés par les formations sanitaires publiques, toutes formes confondues, est passé de 60.616 en 2000 à 93.878 en 2004, soit une augmentation de 55% en 5 ans. L’OMS rappelle que malgré cela, près de 83% de succès thérapeutique obtenu jusqu’ici dans le pays, les résultats de traitement restent inférieurs à la cible fixée par l’Assemblée mondiale de la santé qui est de 85%.

Par ailleurs, il y a des disparités importantes relatives aux taux de détection (la cible fixée par l’Assemblée mondiale est de 70%) et, aux taux de succès thérapeutique ; ces taux variant d’une province à une autre. A l’intérieur d’une même province, on note également une variation d’une zone de santé à une autre. Ce qui montre qu’il y a encore des efforts importants à fournir pour améliorer les performances de la RDC en matière de lutte contre cette endémie majeure et, ceci dans le contexte général de la lutte contre la pauvreté. Après Maputo, la Rdc fait donc son auto-évaluation et tire la sonnette d’alarme afin que les efforts consentis jusqu’ici dans ce domaine soient intensifiés et que l’opportunité de nouvelles initiatives (comme l’initiative Halte à la tuberculose et autres) soit prise en compte pour faire plus, mieux et vite.
Ainsi, il est prévu la présentation du plan de travail 2006 du PNT et du plan d’urgence. Ensemble, unissons nos efforts pour faire halte à la tuberculose en RDC.

E.S.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !