Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Province Orientale : Rupture de stock de sang - 31/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Il ne reste plus que 60 poches de sang pour des interventions urgentes, affirme le médecin responsable du Programme national de transfusion sanguine, PNTS. Selon lui, il risque d’avoir une nouvelle pénurie à Kisangani et ses environs, rapporte radiookapi.net La rupture de stock de sang est à la base du dysfonctionnement de plusieurs établissements médicaux en matière de transfusion sanguine. Le centre Gracia est une fondation spécialisée dans le traitement des anémiques SS. Selon son gestionnaire, Eugène Labama, la carence de sang propre pour la transfusion a provoqué une augmentation des décès dans cette formation médicale. « Ces deux mois, comme il y a rupture au niveau du centre provincial de transfusion sanguine, nous encaissons vraiment des décès ici. On a déjà atteint 10 décès par manque de sang ».

Lire l'article


Amélioration sensible de la production des vaccins contre la grippe pandémique - 30/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Les récents progrès scientifiques et l’amélioration de la capacité de fabrication des vaccins ont amené les experts à accroître leurs projections du nombre de doses des vaccins contre la grippe pandémique, qui pourront être fournies ces prochaines années, rapporte un communiqué l’OMS. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les fabricants de vaccins déclaraient qu’il serait possible de produire immédiatement, au moyen de la technologie standard, quelque cent millions de doses des vaccins contre la grippe pandémique, sur la base de la souche H5N1 de la grippe aviaire. Les experts prévoient maintenant que la capacité de production mondiale passera à 4,5 milliards de doses annuelles en 2010.

Lire l'article


Prise en charge intégrée des maladies de l’enfance - 29/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

La lutte contre la morbidité et la mortalité infantile en Afrique, particulièrement en RDC, constitue un défi à relever pour atteindre les objectifs du millénaire pour le développement. C’est dans ce cadre qu’il s’est tenu, du 22 au 26 octobre 2007 en la salle polyvalente de l’OMS, la revue de soins et un échange d’expériences inter pays sur la prise en charge intégrée des maladies de l’enfance au niveau communautaire. Le vice-ministre de la Santé, Ferdinand Ntua, a clôturé, le vendredi 26 octobre 2007, en la salle polyvalente de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Kinshasa, l’atelier sur la revue de soins et un échange d’expériences inter pays sur la prise en charge intégrée des maladies de l’enfance au niveau communautaire.

Lire l'article


Province Orientale : 52 cas de lèpre en un trimestre à Wamba - 29/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Les pygmées sont les plus touchés, selon le médecin chef de zone de santé de Wamba, localité située à plus de 600 km au Nord-est de Kisangani, rapporte radiookapi.net. «De temps en temps, les pygmées abandonnent les médicaments, leur vie nomade, leur solidarité de façade, (ce sont des gens qui vivent dans la promiscuité), posent problème », affirme le médecin. Toutefois, poursuit-il, la Coordination, en collaboration avec la zone de santé, a pris des dispositions pour éliminer la lèpre avant la date butoir. Concrètement, le dépistage de nouveaux cas continue pour éradiquer la maladie et éviter ainsi des infirmités. Ce travail, toujours selon le médecin, se fait avec le concours de la pastorale de pygmées, des autorités territoriales, encadreurs des pygmées et les chefs coutumiers. Il reconnaît néanmoins la complexité de la tâche étant donné les déplacements incessants des pygmées.

Lire l'article


Mweka : L’OMS fait don des médicaments, matériels de soins, motos et vélos - 27/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Le médecin-chef de cette zone de santé estime que cet appui de l’OMS contribuera à renforcer les capacités de la zone de santé. Notamment dans la surveillance et la prise en charge de l’épidémie d’Ebola et, éventuellement, d’autres maladies, rapporte radiookapi.net Le Dr Louis Elefo ajoute que cette assistance ouvre la voie à l’accession gratuite de la population aux soins médicaux. «C’est pour nous doter d’une capacité de réaction. Les médicaments, le matériel de protection, c’est en fait une capacité qui nous permet de pouvoir réagir au cas où un problème se présentait.

Lire l'article


Buta : Performances dans la lutte contre l’Onchocercose - 26/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

La zone de santé de Buta, située à 324 kilomètres au Nord de Kisangani, a enregistré des résultats satisfaisants lors de la dernière campagne de lutte contre l’Onchocercose. De 147 185 malades enregistrés, 116 276 ont été traités, soit une performance de 79%, rapporte radiookapi.net. Ces résultats ont été annoncés lundi dernier, au cours de la clôture de l’évaluation de cette campagne qui s’est tenue du 15 mai au 25 juin. Selon le médecin chef de zone de santé, il s’agit d’une performance réelle par rapport aux cinq dernières années dont les résultats n’étaient que de 35 %. Pour le docteur Bienvenue Apalata, l’adhésion de la communauté locale à ce programme constitue l’un des facteurs à l’origine de cette performance. « En 2002, nous avons réussi à traiter 37,7%. Mais actuellement, la population s’approprie cette activité et cela entraîne son l’adhésion massive », explique-t-elle.

Lire l'article


Mweka : Encore un cas suspect d’Ebola - 26/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Une femme d’une trentaine d’années est morte mardi à 16h locales dans le village Bulango Kapembe, à 20 kilomètres de Mweka. Selon un communiqué émanant de l’OMS, la victime avait manipulé et consommé la viande d’un animal mort, rapporte radiookapi.net. Le communiqué de l’OMS indique que le tableau clinique de la femme décédée présentait notamment la fièvre et de la diarrhée. L’échantillon de la victime n’a cependant pas pu être prélevé face au refus de sa famille. Le mari de la femme s’est opposé à ce que le sang de la défunte soit extrait du cœur, estimant qu’il s’agit d’une pratique d’un autre âge.

Lire l'article


Alerte à l’hydroquinone ! - 26/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

L’épisode qui met en cause l’hydroquinone n’est pas encore à terme dans le microcosme économique congolais. ’on est véritablement en train de vivre un scénario où l’acteur principal demeure encore et toujours l’hydroquinone. Alors que tous les produits le contenant restent frappés d’interdiction de fabrication, d’importation et de commercialisation sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo. Paradoxe. Les produits à base de l’hydroquinone sont bien présents sur les marchés congolais au grand dam de l’autorité qui a décidé de les interdire de circulation depuis juin 2006.

Lire l'article


Maniema : Augmentation de cas de tuberculose et de lèpre - 25/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Une augmentation du taux des cas de tuberculose et de lèpre est observée dans la province du Maniema, signale la revue semestrielle paraissant à Kindu dans le cadre des activités du programme national de lutte contre ces endémies. Selon l’ACP, le coordonnateur relève que la recrudescence de la tuberculose en indiquant que le taux de guérison de cette maladie n’est que de 69% largement inférieur à la normale nationale que est de 85%, tandis que pour la lèpre, contrairement à la politique nationale qui prévoit l’élimination de cette maladie d’ici la fin de l’année, certaines zones de santé du Maniema continuent à déclarer de nouveaux cas.

Lire l'article


Bunia : 2100 personnes souffrent de lèpre et de tuberculose en Ituri - 18/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Ce bilan a été fait mardi à Bunia à l’issue d’un atelier de validation des données fournies par une vingtaine des superviseurs et médecins chefs de zone de santé sur la prise en charge de ces maladies les trois derniers mois, note radiookapi.net. Selon le médecin coordonnateur du programme national lèpre et tuberculose en Ituri, cette situation est due à la distance qui sépare les malades et les structures médicales, dans certains villages. La même source indique que de nouvelles stratégies sont en train d’être étudiées pour rendre les médicaments proches des malades dans les trois prochains mois.

Lire l'article


Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !