Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lubumbashi : Inauguration d’un centre de transfusion sanguine - 02/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

C’est le deuxième centre du genre en RDC après celui de Kinshasa. Le coût total du projet, travaux de construction et équipements, est évalué à 74 000 euros, financement de la Coopération technique belge, rapporte radiookapi.net; 1950 unités de sang seront disponibles dans ce centre chaque mois pour la ville de Lubumbashi et 4 000 pour les autres coins de la province, a indiqué son médecin responsable. Ces unités de sang seront vendues aux institutions hospitalières de la place à un prix dérisoire, a poursuivi la même source. La nouvelle banque du sang va permettre ainsi, notamment, de réduire le taux de mortalité parmi les enfants, une mortalité due aux problèmes anémiques à la suite, entre autres, du paludisme.

Lire l'article


Ebola, fièvre typhoïde et dysenterie, co-existent à Mweka et Luebo - 02/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

A côté du virus de la fièvre hémorragique d’Ebola, deux autres épidémies sont observées en même temps dans la province du Kasaï Occidental. Il s’agit de la fière typhoïde et de la dysenterie, révèle le ministre provincial de la Santé, rapporte radiookapi.net; Telle est la conclusion à laquelle sont parvenues les analyses de laboratoire dans deux centres américains à Mweka et à Lwebo, territoires de la province du Kasaï Occidental. Sur 144 échantillons traités dans ces laboratoires, 24 cas ont été déclarés positifs, précisé le Docteur Ntumba Tshitoka.

Lire l'article


Nouveaux cas de méningite à Aru : 16 morts - 02/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

203 nouveaux cas de méningite sont signalés dans le territoire d’Aru où sévit depuis fin août une épidémie de cette maladie, rapporte radiookapi.net ; Parmi ces nouveaux cas, 16 décès ont déjà été enregistrés, selon le médecin du district sanitaire de ce territoire. Toutefois, celui-ci rassure que la mortalité due à la maladie est en train d’être maîtrisée dans les zones de santé affectée par l’épidémie, notamment à Laïbo et à Ariwara. Des stocks de médicaments disponibles offerts par Malteser, une ONG humanitaire internationale, explique cette embellie, précise la source.

Lire l'article


L’utilisation des produits hydroquinones inquiète fortement les dermatologues - 03/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Depuis plusieurs années, fleurissent sur le marché des cosmétiques pour les peaux noires, des éclaircisseurs de teint, des crèmes très prissées des femmes africaines, mais qui ne sont pas sans risques pour la santé. L’utilisation de ces produits prend de plus en plus des proportions inquiétantes. Le marché des crèmes éclaircissantes de teint est florissant : les firmes de cosmétiques qui les produisent ont pignon sur la rue, et leurs publicités s’étalent dans les magazines féminins destinés à la population noire occidentale. Leurs marques doivent obligatoirement porter la mention « garantissant hydroquinone », car ce produit, véritable décapant de l’épiderme, a déclenché un scandale il y a quelques années. Il était facteur d’irritation et plus encore, il était cancérigène.

Lire l'article


Ebola : Vers un contrôle de l’épidémie, mais la vigilance reste de mise - 03/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Médecins Sans Frontières (MSF) a constaté une diminution des admissions au sein de son unité d’isolement à Kampungu, un village de 9.000 habitants qui est à l’épicentre de l’épidémie de fièvre hémorragique Ebola en République démocratique du Congo. «Trois patients, dont deux confirmés comme étant atteints de l’Ebola, ont été admis cette semaine, le dernier samedi 29 septembre», explique le Dr Michel Van Herp, épidémiologiste de MSF. «Nous sommes proches du contrôle de l’épidémie d’Ebola mais la vigilance reste de mise, car le virus circule toujours dans certains villages avoisinants. De plus, la période d’incubation pour Ebola étant 21 jours au maximum, certaines personnes sont peut-être infectées mais n’ont pas encore développé de symptômes.»

Lire l'article


Bas-Congo : Résurgence de l’ulcère de Buruli - 03/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

La coordination « lèpre et tuberculose », une structure de lutte contre ces endémies et dont le siège est à Boma, vient d’annoncer le résurgence de l’ulcère de Buruli dans certaines contrées du Bas-Congo où elle constitue une menace sérieuse contre la population. Selon cette structure qui ne donne aucune précision sur la statistiques de mortalité et de morbidité de cette affection, l’ulcère de Buruli, une maladie proche de la lèpre et de la tuberculose, se caractérise par des plaies étendues, avec des cicatrices vicieuses et rétractiles.

Lire l'article


Ebola : 24 cas confirmés en laboratoire sur 53 patients testés - 01/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Les deux laboratoires mobiles récemment installés à Mweka et à Luebo viennent de confirmer 7 cas positifs d’Ebola sur 25 patients testés. Ceci porte à 24 le nombre total des cas confirmés sur 53 patients testés. C’est ce qu’a indiqué le secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Benoît Kebela Ilunga, lors du point de presse qu’il a animé le vendredi 28 septembre 2007. Par la même occasion, il a balayé les rumeurs sur l’extension de l’épidémie dans d’autres provinces. Selon Dr. Benoît Kebela, la difficulté est grande pour donner le nombre exact des décès dus à Ebola tant qu’on n’a pas encore maîtrisé l’épidémie. Mais, il y a une certaine accalmie, a-t-il dit, car, les nouveaux cas se font de plus en plus rares.

Lire l'article


Mbuji-Mayi : 21 zones de santé concernées par la campagne de vaccination contre le tétanos - 01/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

La campagne de vaccination contre le tétanos maternel et néonatal organisée dernièrement au Kasaï Oriental ne concerne que 21 zones de santé sur la cinquantaine que compte la province. Selon l’ACP, le ministre provincial de la Santé qui l’a déclaré dans un message adressé à la population, a affirmé que le choix de ces zones de santé s’explique par le nombre élevé des cas de tétanos constatés, la faible couverture vaccinale en vaccin antitétanique, le faible taux d’accouchement assisté ainsi que la faiblesse du système de surveillance épidémiologique. Le ministre de la Santé a également fait savoir que ces zones de santé sont considérées comme étant à haut risque vis-à-vis de l’infection du tétanos maternel et néonatal.

Lire l'article


Une matinée scientifique sur le VIH/Sida chez les enfants - 01/10/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Le VIH/Sida chez l’enfant a été au centre d’une matinée scientifique organisée par le «Club des présidents », une association des médecins de la capitale, toutes disciplines confondues. La transmission du VIH/Sida de la mère à l’enfant, les facteurs réduisant cette transmission (cas des anti-rétroviraux ou ARV), les mesures à respecter pour un accouchement propre ainsi que la présentation de l’initiative hôpital «Ami des bébés» en Afrique et les activités de la pédiatrie de Kalembelembe ont figuré parmi les thèmes exploités au cours de cette matinée scientifique.

Lire l'article


Les USA financent la lutte contre le paludisme en RDC - 29/09/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Selon un communiqué parvenu à notre rédaction, la campagne de vaccination contre la poliomyélite et la rougeole dans la province du Sud-Kivu, à Bukavu, a débuté le 21 septembre 2007, ainsi que la distribution de moustiquaires imprégnées pour lutter contre le paludisme. Ces deux maladies sont les causes majeures de mortalité infantile en RDC. La vaccination à grande échelle s’inscrit dans l’optique de l’amélioration de la santé des populations sur toute l’étendue du territoire national et, plus spécialement, la santé des groupes les plus vulnérables constitués d’enfants et des femmes.

Lire l'article


Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !