Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Une série de séminaires de formation en faveur du personnel de santé - 24/07/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Le ministre de la Santé publique, Dr Victor Makwenge Kaput, vient d’initier une série de séminaires en faveur du personnel de santé en vue d’accroître leurs capacités. Pour les instituts techniques médicaux (ITM) et ceux d’enseignement médical (IEM), le ministre a programmé, en collaboration avec la Ligue des infirmiers de l’espace francophone ainsi que l’Association nationale des infirmiers congolais, un séminaire de formation du 24 au 27 juillet. Thème : «Evaluation des connaissances et des compétences». Ces assises sont organisées eu égard aux défaillances constatées dans le chef des enseignants des ITM et des IEM en matière d’évaluation, a expliqué M.Komba Djeko.

Lire l'article


Selon l’OMS : Le cancer de l’utérus cause chaque année 250 mille décès dans le monde - 21/07/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

La République démocratique du Congo est confrontée à de nombreux problèmes de santé. Elle doit faire face au paludisme, à la tuberculose, au VIH/SIDA, mais aussi aux maladies plus pernicieuses comme le cancer. Le gouvernement congolais doit se réveiller afin de mener des campagnes de sensibilisation à la maladie qui évolue et se déclare de façon tardive. Parmi les cancers les plus fréquents, on note le cancer du col de l’utérus, avec 500 mille nouveaux cas par an dans le monde. Il faut noter que la pauvreté subséquente aux guerres à répétition que connaît la RDC, la précarité des salaires des parents favorisée par l’impayement et le manque de contrôle alimentaire sont aussi à la base de plusieurs maladies.

Lire l'article


Implication du ministère de la Fonction publique dans l’amélioration de la santé maternelle - 20/07/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Lors de la journée de sensibilisation organisée, le lundi 16 juillet 2007, dans le cadre de la célébration de journée mondiale de la population, le ministre de la Fonction publique a fait savoir que la réforme de son institution va être, non seulement l’occasion d’un rappel des dispositions du code du travail en matière de protection de la femme enceinte et de la jeune mère, mais aussi l’occasion d’interpeller sur sa mise en application. A ce sujet, il a rassuré de la redynamisation des points focaux « genres », créés dans le cadre des recommandations de la conférence internationale tenue à Beijing en 1995 sur la promotion de la femme.

Lire l'article


Programme élargi de vaccination : Elaboration des plans provinciaux de lutte contre les épidémies - 19/07/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

D’ici la fin de l’année en cours, la RDC doit relever deux grands défis en matière de santé à savoir atteindre des couvertures en programme élargi de vaccination et arrêter la circulation du poliovirus sauvage. C’est dans ce cadre qu’un atelier du Pev a été organisé dans la province du Katanga. Le ministre de la Santé publique, Victor Makwenge Kaput, vient de participer, à Lubumbashi, à l’atelier de la deuxième réunion de coordination des activités du Programme élargi de vaccination (Pev), des urgences et actions humanitaires.

Lire l'article


Des cellules souches fabriquées à partir de celle de peau - 19/07/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Trois équipes de chercheurs, l’une japonaise et les deux autres américaines, ont annoncé simultanément qu’elles avaient réussi à fabriquer des cellules de peau chez des souris, rapporte l’hebdomadaire français «l’Express» dans sa récente livraison. Selon la source, le principe consiste à faire régresser ces cellules spécialisées au stade primaire où elles avaient encore une vocation généraliste et de profiter ainsi de leur capacité à fabriquer des «pièces de rechange » pour n’importe quel organe malade.

Lire l'article


Un nouveau moustique transgénique pour lutter contre le paludisme - 19/07/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Des chercheurs américains viennent de créer un moustique génétiquement modifié en vue de réduire la propagation du paludisme chez les humains, affirme une dépêche du département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique. «Les bienfaits de cette découverte risquent de se faire attendre jusqu’à deux décennies», le temps pour ces chercheurs, d’étudier comment des insectes génétiquement modifiés pourraient contribuer à endiguer la transmission à l’homme des maladies invalidantes ou mortelles, telles que la maladie du sommeil, la maladie de chaggas en Amérique latine ainsi que ses congénères naturels.

Lire l'article


Contraception : L’implant sous-cutané, une méthode efficace et à longue durée d’action - 18/07/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

L’implant sous-cutané est une forme contraceptive qu’on insère sous la peau. Il libère une hormone (le progestatif) à des doses quotidiennes minimes pour obtenir l’effet contraceptif recherché. Selon les spécialistes, il s’agit d’une forme extrêmement efficace à longue durée d’action et réversible. Les implants existent sous trois formes, mais c’est le dénommé Norplant qui est disponible en ce moment. Il se compose de six capsules contenant du levonorgestrel (une progestine). Il doit être enlevé au bout de cinq ans après son insertion sous la peau. Le Norplant interdit l’ovulation chez beaucoup de femmes, épaissit les mucosités du col de l’utérus et provoque des changements dans les parois de l’utérus avec un taux d’échec situé dans la fourchette : de 0,09 à 0,2%.

Lire l'article


Béni-Butembo : La tuberculose fait rage - 18/07/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

1655 cas ont été recensés en 2006 sur l’ensemble des 13 zones de santé que compte cette juridiction. La plupart de ces malades ont développé le VIH/SIDA, selon les sources médicales locales, rapporte radiookapi.net. L’année précédente il y a eu 1651 tuberculeux identifiés. D’une manière générale, 21 à 24% des malades développent le VIH/SIDA et meurent principalement de cette maladie.

Lire l'article


Inauguration officielle de l’hôpital Biamba Marie Mutombo à Masina - 18/07/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

La ville de Kinshasa s’est enrichie, le mardi 17 juillet 2007, d’un nouvel hôpital construit par un fils du pays. Il s’agit de Jean-Jacques Mutombo Dikembe, célèbre basketteur international installé aux Etats-Unis d’Amérique. La cérémonie a été présidée par le chef de l’Etat, Joseph Kabila. Le président de la République, Joseph Kabila, a procédé, hier mardi 17 juillet, à la coupure du ruban symbolique marquant l’inauguration officielle de l’hôpital Biamba Marie Mutombo (HBMM), dans la commune de Masina. Ce complexe hospitalier est l’œuvre du basketteur international congolais installé aux Etats-Unis d’Amérique, Jean-Jacques Mutombo Dikembe, qui a accueilli personnellement le chef de l’Etat à son arrivée le site.

Lire l'article


Onchocercose : Pour une implication du gouvernement dans la lutte anti-vectorielle - 18/07/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

L’Onchocercose constitue un véritable problème de santé et de développement en RDC. 40% de la population sont exposés et toutes les provinces sont touchées par cette maladie qui se transmet d’homme à homme, par une sorte de mouche appelée « Maringouin ». L’Onchocercose rend le malade aveugle si le traitement n’est pas donné dans le meilleur délai. Malgré des avancées enregistrées dans le traitement des cas, la lutte contre le vecteur de transmission de la maladie est quasi-nulle. Faisant part de la situation à la presse, le Directeur du Programme national de lutte contre l’Onchocercose, Dr Mukengeshayi, a plaidé pour une implication du gouvernement dans la lutte contre le maringouin. Selon le Dr Mukengeshayi, l’Onchocercose est une maladie causée par des filaires, des vers qui sont dans le corps. Une fois infectée, la personne se gratte sérieusement en utilisant même d’autres objets en lieu et place des ongles.

Lire l'article


Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !