Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

L’OMS lutte contre les médicaments de contrebande - 04/07/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’emploie dans la lutte contre les médicaments de contrebande, indique un document de cet organisme. Selon la source, l’Afrique et l’Asie ne sont plus les seuls continents concernés par ces faux médicaments. En janvier 1999 et 2000, 40% de ces contrefaçons ont été retrouvés dans les pays développés. Les pays d’Afrique et d’Asie sont inondés de faux médicaments, lesquels représentent jusqu’à 25% des substances administrées. A titre d’exemple, en 1995 au Niger, 50.000 doses d’un vaccin frauduleux contre la méningite ont provoqué 2500 décès, tandis qu’en Haïti, un sirop censé être à base de paracétamol, contenant un produit toxique, a provoqué la mort de 89 personnes.

Lire l'article


Les femmes ménopausées face aux maladies cardiovasculaires - 04/07/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Le coeur des femmes est plus fragile après la ménopause. Mais, des études prouvent que les plus jeunes sont aussi concernées et qu’on sous-estime toujours les risques cardiovasculaires chez les femmes, à tel point que les médecins abordent moins souvent cette question cruciale avec elles qu’avec les hommes. Actuellement, les chercheurs et les médecins prennent peu à peu conscience de la gravité des maladies cardiovasculaires chez la gent féminine, et pas seulement chez les femmes ménopausées. Selon un spécialiste praticien, l’opinion populaire pensait que, du fait de leur protection hormonale, les femmes étaient naturellement protégées jusqu’à la cinquantaine. Mais les oestrogènes ne sont pas tout. D’autres facteurs de risque nous entourent tels que le tabac, le stress ou l’obésité, ont été décelés.

Lire l'article


Le CEFA participe à la journée internationale de la drépanocytose - 03/07/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

La République démocratique du Congo a participé, le samedi 30 juin 2007 en France, aux manifestations de la journée internationale de la drépanocytose, initiée par l’Organisation internationale de lutte contre la drépanocytose (OILD) et placée sous le thème «Sports, culture et solidarité». La délégation de la RDC était conduite par le coordonnateur de l’OILD pour l’Afrique et directeur du Centre de formation et d’appui sanitaire (Cefa), le Dr Léon Tshilolo. Selon un communiqué de presse, l’OILD se prépare à présenter la situation de la drépanocytose, communément appelée maladie « SS », qui tue en silence des milliers d’enfants chaque jour et près de 200.000 personnes chaque année dans le monde.

Lire l'article


Kasaï Occidental : 515 cas de trypanosomiase dépistés en 2006 - 29/06/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

515 cas de trypanosomiase humaine africaine (THA) ou maladie du sommeil ont été dépistés au Kasaï Occidental en 2006, a révélé à l’ACP, le superviseur provincial de la coordination nationale de lutte contre cette maladie, M. Charles Odiko. Les deux tiers des malades sont pris en charge dans les différentes formations médicales existantes dans cette province, les autres personnes, pour des convictions religieuses, refusent de se faire soigner, a indiqué la source.

Lire l'article


Le conseil urbain de l’ordre des médecins redynamise la cellule des entreprises - 25/06/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Pour une gestion de proximité, efficace, efficiente et bénéfique à tous, le conseil urbain de l’ordre des médecins (CUOM) est déterminé à connecter tous ses membres oeuvrant dans la capitale de la République démocratique du Congo. D’où la réhabilitation de la cellule des entreprises qui sera suivie prochainement de la création de celle des privés. Le Dr. Diabeno Tombe, président du Conseil national de l’ordre des médecins, a rehaussé de sa présence la tenue, le samedi 23 juin 2007, de l’assemblée générale extraordinaire du conseil urbain de cette corporation consacrée particulièrement à la présentation de l’équipe intérimaire qui dirigera désormais la cellule des entreprises.

Lire l'article


Une nouvelle politique de lutte contre le paludisme s’impose - 25/06/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Le paludisme est l’une des maladies les plus meurtrières dans le monde. Etant donné que la République démocratique du Congo est une zone endémique et que la progression de la maladie s’accroît de jour en jour, une nouvelle politique de lutte contre cette pathologie s’impose. C’est suite à cette progression que le ministre de la Santé s’est engagé à lutter d’avantage contre le paludisme en signant un document sur la nouvelle politique nationale de lutte contre le paludisme. Cette cérémonie, organisée jeudi dernier au salon rouge des Affaires étrangères, a connu la participation du représentant de l’Oms, du secrétaire général à la Santé publique ainsi que d’autres invités.

Lire l'article


Le ministère de la Santé et l’OMS s’engagent dans la lutte contre les maladies tropicales négligées - 22/06/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Le ministère de la Santé, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé, s’est engagé à enrayer un certain nombre de maladies en République démocratique du Congo. Les maladies retenues pour être éradiquées sont la lèpre, la trypanosomiase humaine africaine, l’ulcère de Buruli et l’onchocercose. Une rencontre, réunissant des cadres du ministère et de l’OMS, s’est tenue, mercredi dernier dans l’entrepôt de l’Unicef, dans le but de renforcer les capacités d’intervention dans les zones cibles.

Lire l'article


Kinshasa : Deux nouveaux cas de rougeole enregistrés à Kisenso - 22/06/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Deux nouveaux cas de rougeole viennent d’être enregistrés récemment au centre de santé « Bolingo » de Kisenso, parrainé par les religieux belges, chez deux enfants de moins de cinq ans, rapporte l’ACP. Selon un infirmier non autrement identifié, ces deux enfants respectivement âgés de 2 et 4 ans ont manifesté une fièvre élevée avec une température anormale au-delà de 39°. Les deux enfants qui sont actuellement hors du danger suivent actuellement un traitement normal, afin de contrecarrer toute sorte de transmission à d’autres enfants fragiles, étant donné que l’épidémie de la rougeole se propage par les gouttelettes en suspension dans l’air, le contact rapproché entre personne ou le contact direct avec des secrétions nasales de personnes infectées.

Lire l'article


L’OMS introduit une méthode pour lutter contre la malnutrition - 22/06/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de mettre au point une méthode originale pour lutter contre la malnutrition aiguë qui affecte 20 millions d’enfants de moins de cinq dans le monde. Selon elle, face à de nombreux cas vécus par des familles qui n’accèdent pas facilement aux infrastructures sanitaires adéquates dans les pays en voie de développement, l’Unicef, le Programme alimentaire mondiale (Pam), le comité permanent des Nations unies et l’OMS ont opté pour cette méthode qui consiste à distribuer des aliments énergétiques pâteux ou friables, que les enfants pourront consommer dès l’âge de 6 mois sans addition d’eau.

Lire l'article


Traitement préventif du paludisme chez la femme enceinte - 22/06/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Plusieurs cas de décès dus au paludisme sont enregistrés chaque année en République démocratique du Congo, d’après le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP). La malaria, maladie transmise à l’homme par l’anophèle, touche beaucoup plus les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes. Pour prévenir la malaria, les femmes enceintes sont soumises à une thérapie appelée traitement préventif intermittent. C’est donc une véritable alerte que vient de lancer le PNLP lorsque l’on sait que cette maladie est la première cause de mortalité en RDC, selon les spécialistes.

Lire l'article


Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !