Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le choléra et la malnutrition s’ajoutent à la souffrance extrême des populations - 24/12/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Médecins Sans Frontières (MSF) lance un cri d’alarme pour les populations du Nord-Kivu qui se trouvent aujourd’hui dans un état de vulnérabilité extrême. Les déplacements de populations sont incessants et se sont accrus avec l’intensification du conflit armé dans cette province de l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Signe de l’aggravation de la situation humanitaire, la malnutrition se développe et le choléra se propage dans différentes régions du Nord-Kivu. «A travers nos programmes d’aide médicale dans les territoires du Masisi et du Rutshuru, nous sommes témoins d’une situation alarmante», explique Colette Gadenne, chef de mission pour MSF. «Les personnes déplacées ont souvent dû fuir à plusieurs reprises, depuis plusieurs années, et sont aujourd’hui à bout de forces. La difficulté d’accéder aux soins, la malnutrition, les épidémies mais aussi les violences exercées contre les civils sont à l’origine de cette grande vulnérabilité», fait-il remarquer. Depuis la mi-novembre, des dizaines de milliers de déplacés sont arrivés à Masisi, Kitchanga, Rutshuru, Nyanzale et Goma. L’accès des populations aux soins de santé, déjà faible auparavant, est aujourd’hui encore plus limité. En effet, suite aux hostilités, beaucoup d’organisations d’aide ont dû suspendre leurs activités, alors que les centres de santé ne sont plus approvisionnés ou ont même été désertés par le personnel soignant.

Lire l'article


Nord Kivu : 1300 cas de choléra, dont 5 décès à Rutchuru - 26/12/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Une épidémie de choléra est signalée dans ce territoire au nord de Goma, où plusieurs ménages de déplacés vivent dans des conditions déplorables. Selon le responsable de l’ONG Médecin Sans Frontières\France, plus de 1300 cas sont enregistrés et soignés depuis novembre dernier, rapporte radiookapi.net. Augustin Roger, responsable de Médecin sans Frontières/France, affirme que la propagation rapide de cette épidémie est due à l’insuffisance d’eau potable et de latrines dans les milieux des déplacés. «On fait face depuis plusieurs années, au Nord-Kivu et en particulier dans le Rutshuru et Masisi, à des populations déplacées, souvent multi-déplacées. Elles se sont déplacées une fois il y a 2 ans, et puis une fois encore il y a un an, encore une fois, il y a 4 mois. Elles sont très vulnérables. Beaucoup d’entre elles n’ont pas pu retourner dans leurs champs depuis 6 mois ou un an et qui ont raté plusieurs saisons culturelles. Le système de santé, dans sa globalité, est fragilisé.

Lire l'article


Grève des médecins à Kinshasa - 22/12/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Conformément au mot d’ordre du Conseil provincial du Syndicat national des médecins pour la ville de Kinshasa, les médecins de la capitale ont déclenché un mouvement de grève le vendredi 21 décembre 2007 à 8 heures précises. La majorité des médecins avait voté pour un arrêt de travail afin de protester contre l'adoption du budget 2008 par l'Assemblée Nationale. Ils rappellent les promesses non tenues du gouvernement depuis le 11 mai 2005. Cela, malgré le dépôt de leur mémorandum reprenant toutes leurs préoccupations appuyées des propositions. Les médecins estiment que l’Assemblée nationale, en adoptant le budget 2008 dans sa configuration actuelle, n’a pas tenu compte de leurs doléances, mettant ainsi à rude épreuve leur conscience et leur bonne foi. Cela, notent-ils, démontre la volonté manifeste de minimiser la situation sociale des femmes et des hommes «en blouse blanche».

Lire l'article


Mise au point d’un rein artificiel portable - 22/12/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Un rein artificiel portable,une invention du Neerlandais Wilhem Kolff, dont le prototype présenté a connu en trente ans un progrès dans la miniaturisation et fiabilisation des composants, vient d’être mis au point. Selon le journal « The Lancet » relayé par l’ACP, huit patients atteints d’insuffisance rénale terminale (reins n’épurent plus), déjà dialysés chroniques depuis près de dix-huit ans, ont été connectés 4 et 8 heures par jour, quotidiennement sur l’appareil de dialyse portable (WAK). Le sang du malade est ponctionné dans sa fistule artérioveineuse habituelle (généralement au pli du coude), par une aiguille classique, et aspiré par une tubercule par une pompe pulsatile masculaire alimentée par une batterie miniature de 9 volts. Le sang passe au travers des fibres semi-perméables d’un réacteur de dialyse de moins de 100 g, où il échange ses déchets (urée, ions, crétanine) qui se déversent dans le dyalisat qui a son système de pompe, une poche ballast pour l’urine produite, et un système de régénération du liquide de dyalise mis au point par la Nasa pour les astronautes.

Lire l'article


Plaidoyer pour la revalorisation et l’assainissement du secteur pharmaceutique - 22/12/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

En marge de la journée des assistants en pharmacie du Congo célébrée le 9 décembre, l’assistant en pharmacie Mulopo Somue a plaidé au cours d’un point de presse mercredi dernier, pour la revalorisation de la profession et l’assainissement du secteur pharmaceutique. M.Mulopo a particulièrement mis l’accent sur le management pharmaceutique et l’implication de l’assistant en pharmacie selon les nouvelles techniques de la modernisation. Il les a invités à conjuguer des efforts en vue de réunir les chances d’aboutissement à la revalorisation de la profession et l’assainissement du secteur pharmaceutique en RDC. Le président de l’Union des pharmaciens du Congo, Dieudonné Lukau Tshama, a invité de son côté tous les membres à s’unir dans son comité dans la lutte menée à cet effet, et pour la concrétisation de la signature de l’accord de partenariat entre son organisation et l’Union nationale des guérisseurs du Congo.

Lire l'article


Bas-Congo : l’hôpital général de référence de Kiamvu réhabilité - 22/12/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

L’hôpital général de référence de Kiamvu réhabilité a été remis officiellement dernièrement au maire de la ville de Matadi, Jean-Marc Nzeyidio Lukombo, représentant l’autorité provinciale. C’était au cours d’une cérémonie à laquelle assistait Mme Marie Savadogo de la Mission des Nations unies au Congo (Monuc) qui a financé les travaux de réhabilitation pour un coût total de 9.000 dollars américains. Selon radio.okapi.net qui rapporte l’information, le maire de Matadi a exprimé toute sa gratitude à l’endroit de la Monuc pour cette réalisation. En plus du bâtiment et ses annexes, l’hôpital de Kiamvu retapé a bénéficié, de la même Monuc, d’un équipement neuf composé d’une valise à oxygène, d’une lampe infrarouge sur table et de quarante-quatre matelas.

Lire l'article


Bandundu : la grippe sévit dans la cité d’Inongo - 18/12/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Une épidémie de grippe sévit depuis trois semaines dans la cité d’Inongo et ses environs, rapporte l’ACP. Bien qu’elle ne fasse pas plusieurs victimes, elle cloue au lit pendant plusieurs jours des familles entières au point de créer un déséquilibre social. A l’hôpital général de référence d’Inongo, où les besoins sont importants en produits pharmaceutiques de première nécessité, la salle d’urgence et d’autres pavillons affichent complets. Certains malades, butés aux difficultés d’ordre conjoncturel accentuées par le retard des salaires, n’ont pas accès aux soins de santé et pratiquent l’automédication qui complique et retarde la guérison. D’autres recourent simplement à la médecine traditionnelle et à la pratique des bains chauds comme solution palliative. Face à cette situation, la nécessité d’une prise en charge de l’Hôpital général de référence (HGR) d’Inongo par les organismes humanitaires s’avère indispensable.

Lire l'article


Kinshasa : construction d’une maternité à Kisenso - 18/12/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

Une maternité d’une capacité de dix lits vient d’être construite à Kisenso, au quartier Révolution, grâce à l’Union européenne. Selon ACP, l’ingénieur Samuel Tshibamba a fait savoir que les travaux sont réalisés par l’entreprise de construction Maison générale d’entretien des immeubles (MGEI), sous la supervision d’une ONG espagnole Médecins Mundi Navari. Débutés le 10 octobre dernier, les travaux prendront fin le 15 janvier 2008.

Lire l'article


Kinshasa : 500 nouveaux médecins prêtent le serment d’Hippocrate - 18/12/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

500 nouveaux médecins issus de différentes institutions universitaires agréées de la ville de Kinshasa, ont prêté le serment d’Hippocrate le samedi 15 décembre dernier, au cours d’une cérémonie solennelle organisée par le Conseil national de l’ordre des médecins (CNNOM), au centre culturel Boboto, dans la commune de la Gombe, confirme l’ACP. Le Dr Diabeno Tombe, président en exercice du CNNOM, a mis l’accent sur le fait que le serment d’Hippocrate ne doit pas être un simple slogan, mais bien un engagement à pratiquer les connaissances acquises pour le bonheur de toute la communauté avant de prendre acte dudit serment. Représentant de ministre de la Santé, le secrétaire général a, quant à lui, exhorté les nouveaux médecins dans la profession à s’imposer et à être des modèles pour la société. Le président du Conseil urbain de l’ordre des médecins, Dr Dudulinne, a relevé que le médecin est un monsieur honoré car, il exerce une carrière dont la mission se déroule à la frontière de la vie et de la mort.

Lire l'article


Maternité : les femmes meurent inutilement de simples complications évitables en Afrique - 19/12/2007 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

« Les femmes de toute l’Afrique continuent de mourir inutilement de complications évitables, parce nous n’avons rien fait ou ne sommes pas intervenus à temps, même lorsque la technologie et l’expertise nécessaires sont disponibles ». Cette déclaration a été faite en 2004, lors d’une conférence sur la santé génésique, tenue à Nairobi, au Kenya, par le Dr Solomon Orero, un gynécologue ayant mené de nombreuses recherches sur la question à l’intérieur comme à l’extérieur du Kenya. Des années plus tard, cette déclaration continue de résonner dans chaque maison, dans chaque communauté et dans chaque pays. Des femmes continuent de perdre inutilement leurs vies des suites de complications qui auraient pu être évitées.

Lire l'article


Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !