Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Du 15 au 17 avril : La RDC organise le 2ème Congrès international de chirurgie dentaire - 03/04/2010 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Vingt-deux ans après, la RDC va organiser, dans les jours qui viennent, le deuxième Congrès international de chirurgie dentaire. L’Association nationale des chirurgiens-dentistes s’y attelle déjà. La République démocratique du Congo organise, du 15 au 17 avril, le deuxième Congrès international de chirurgie dentaire. Cette information a été rendue publique, le jeudi 1er avril 2010, par la présidente du comité d’organisation des congrès, Brigitte Banza. Cela, à l’occasion d’un point de presse qu’elle a animé à la représentation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans la commune de Gombe. Pendant trois jours, les participants à ce séminaire vont réfléchir sur l’infection à Vih/Sida et la cavité buccale.

Plusieurs autres sous-thèmes seront abordés, tels que le cancer buccal, la chirurgie orale et maxillo-faciale, l’implantologie, l’odontologie conservatrice et endodontie, l’orthodontie…. Les travaux se dérouleront dans la salle de conférences de l’hôtel Memling, à Gombe. Prendront part à ces travaux, des chirurgiens nationaux et internationaux.

Selon Brigitte Banza, ce congrès revêt une importance capitale, dans la mesure où il contribuera au renforcement des capacités des participants en matière de Vih/Sida.

Le Docteur Jacques Bolenge, lui, a estimé qu’il est important que le chirurgien-dentiste ait des informations suffisantes en rapport avec le Vih/Sida. Car, a-t-il estimé, les premières manifestations du Vih/Sida ne peuvent être visibles que dans la cavité buccale. « Près de quatre cents à cinq cents espèces de microorganismes vivent dans la cavité buccale », a-t-il fait savoir. D’où, a poursuivi Dr. Jacques Bolenge, la nécessité d’approfondir les connaissances sur le Vih/Sida.

Il faut noter que le premier congrès de ce genre a été organisé en 1988. Vingt-deux ans après, les chirurgiens-dentistes de la RDC et ceux d’autres pays pourront réfléchir sur le lien entre la cavité buccale et le Vih/Sida.

Le deuxième Congrès international de chirurgie dentiste est organisé avec le concours de la présidence de la République et le parrainage du ministère de la Santé.

OLIVIER KAFORO (STAGIAIRE)

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !