Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

En marge de la journée mondiale du don bénévole du sang : la qualité des dons de sang doit être prise en compte - 17/06/2010 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les dons de sang sont estimés à 93 millions d’unités dans le monde à ce jour, mais leur qualité n’est pas toujours assurée. Au-delà du don de sang, doit s’enclencher une machine de certification de ce sang pour assurer des transfusions de qualité aux populations. Mais selon un rapport de l’OMS, très peu de pays en voie de développement sont à ce jour en mesure de certifier de la qualité des transfusions dans les établissements sanitaires. Le recours aux dons bénévoles et volontaires surtout chez les jeunes, est donc recommandé, car un groupe présente moins de risque de présence d’infections transmissibles par le sang.

Les transfusions sanguines sauvent des vies et améliorent la santé, mais des millions de patients qui en ont besoin n’ont pas accès en temps voulu à du sang sécurisé. Beaucoup de personnes en meurent, alors que selon des chiffres avancés par l’OMS, chaque année plus de 93 millions d’unités de sang sont collectées dans le monde, dont 50% dans les pays à revenu faible ou intermédiaire qui représentent pourtant plus de 85% de la population mondiale. Dans son rapport sur la sécurité transfusionnelle, l’OMS avance que 65% des dons de sang sont collectés dans les pays développés, qui comprend à peine 25% de la population mondiale. Cependant, quoique les besoins soient partout les mêmes, il y a un fort déséquilibre entre les pays en développement et les pays développés s’agissant de l’accès au sang sécurisé. Généralement, il suffit d’une collecte auprès d’au moins 1% de la population pour satisfaire les besoins de base d’un pays, mais en 2008 sur les 173 pays ayant fait un rapport, 31 pays indiquaient avoir encore recours à des donneurs rémunérés, pour plus d’un million de dons au total et 41 pays n’ont pas été en mesure de rechercher les infections transmissibles par transfusion dans tous les dons de sang.

Sur les trois types de collecte de dons de sang habituels, le don volontaire et bénévole, le don de compensation/pour un membre de la famille et le don rémunéré, seul les dons volontaires, constituent une catégorie avec une faible prévalence du VIH, des virus de l’hépatite et d’autres agents infectieux, par rapport aux donneurs de compensation/pour un membre de leur famille, ou qui sont rémunérés. Les dons de sang réguliers par des donneurs volontaires et bénévoles permettent donc d’assurer un approvisionnement suffisant en sang sécurisé.

D’après les données du rapport de 2007,un certain progrès de ce type de dons dans le monde a été constaté, mais de nombreux pays en développement font encore fortement appel aux donneurs de compensation/pour un membre de leur famille, ou aux donneurs rétribués. L’OMS recommande, au minimum, de rechercher dans la totalité des dons de sang le Vih, l’hépatite B, l’hépatite C et la syphilis. Pourtant, de nombreux pays en développement, les services de transfusion sanguine ne sont pas coordonnés, et «il n’existe pas de données complètes et exactes sur le contrôle des dons de sang». Ces pays en effet, ne disposent pas de systèmes de contrôle des dons fiables à cause de la pénurie de personnel et des laboratoires et d’un approvisionnement irrégulier. La sécurité transfusionnelle est donc essentielle pour que les transfusions puissent véritablement sauver des vies avec un risque minime.

JAIMIE LUFUTA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !