Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


Suivez-nous :


LES REVUES APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


BIBLIOTHEQUE MEDICALE

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales - Plus d'informationsL'E PILLY (26e édition 2018) est l'ouvrage de référence français en Infectiologie. Ouvrage collégial du Collège des universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), cette 26e édition 2018 a été entièrement remise à jour et, pour la première fois, est en quadrichromie avec une maquette modernisée et une iconographie très riche et didactique... Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Un seul cas de polio est déjà une épidémie et constitue, de ce fait un indice grave… - 22/02/2011 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un seul cas de polio est déjà une épidémie et constitue, de ce fait une indice grave, car avec ce cas, deux cents enfants peuvent être infectés, formant ainsi une chaîne de contamination, indication faite par Dr.Michel Nyembwe, médecin au programme élargi de vaccination (PEV) à l’Acp. Ce virus circule en RDC et tue. C’est ainsi que le PEV lance un appel à la population à se faire vacciner contre cette maladie, et à assurer que tout son entourage l’est aussi.

Les enfants de 0 à 5 ans et les adultes devraient recevoir, du 24 au 28 février, deux gouttes de vaccin polio oral dans 16 zones de santé du Bandundu. Pour être efficace, le vaccin doit être pris au moins deux fois, à quatre semaines d’intervalle. Même si la personne a été vaccinée il y a quelques jours, il faut prendre à nouveau les deux gouttes. Le vaccin n’est pas dangereux. Il est donné aussi bien à ce qui sont en bonne santé, aux personnes vivant avec handicap ainsi qu’à ceux qui sont déjà atteints de la polio et du VIH/Sida et aux femmes enceinte.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !