Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

L’UNFPA, en croisade contre les fistules uro-génitales en RDC - 23/02/2011 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Aussi bien à Kinshasa que dans le reste du pays, le Fonds des Nations Unies pour la Population appuie des structures médicales pour la prise en charge des femmes atteintes de fistules uro-génitales. Parce que les fistules uro-génitales touchent une grande partie de la population féminine en République Démocratique du Congo, elles sont devenues un vrai problème de santé publique.

Une enquête rapide effectuée en 2006 par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a révélé qu’en moyenne 42 000 femmes étaient affectées par cette communication anormale entre les voies génitales de la femme et les voies urinaires, et qui se caractérise par le manque de contrôle des urines par la femme et parfois de selles, en cas de fistules recto génitales associées. Selon le docteur Léon Mubikayi, gynécologue de l’hôpital Biamba Marie Mutombo de Kinshasa, les fistules uro-génitales sont en grande partie causées par les accouchements prolongés et dystociques dans des formations sanitaires non équipées en présence d’un personnel non qualifié.

Une prise en charge sérieuse s’impose !

A Kinshasa, la capitale de la République congolaise, deux formations médicales tiennent le flambeau de la réparation des cas de fistules. Grâce à un partenariat avec l’UNFPA qui, dans le cadre de sa campagne mondiale d’élimination des fistules, appuie financièrement certaines structures médicales aussi bien dans la formation de médecins, que dans la réparation chirurgicale gratuite des fistules, l’hôpital Biamba Marie Mutombo (HBMM), du nom du célèbre basketteur congolais de la NBA, Mutombo Dikembe, initiateur de l’hôpital, et l’hôpital Saint Joseph de Limete constituent les lieux de convergence des femmes atteintes de fistules uro- génitales.

C’est au mois d’octobre dernier que l’UNFPA a conclu un partenariat avec la formation hospitalière Biamba Marie Mutombo, pour la réparation gratuite des fistules. En 4 mois, près de 100 femmes ont déjà été opérées, affirme Dr. Léon Mubikayi , chef du service gynécologique et point focal du projet fistule à l’HBMM. Parmi les trois patientes trouvées en hospitalisation se trouvait Mme Judith.

Elle venait d’être opérée et pour elle le fait d’avoir été admise à l’hôpital est une preuve de guérison ; « Je viens de Bokoro, dans la province de Bandundu. J’étais enceinte et je me suis rendue dans un centre de santé pour accoucher. Là, les médecins ont recouru à une intervention chirurgicale. Après trois jours, les urines ont commencé à couler sans que je ne puisse les contrôler. Après avoir placé les sondes sans succès, les médecins m’ont libérée. Un rendez-vous me demandant de revenir à l’hôpital après deux ans pour subir une intervention chirurgicale m’a été donné. Chose que mon oncle à rejetée. Car, agent au sein de cet hôpital, il a dit ne pas avoir confiance en la qualité du travail des médecins en ce qui consiste la réparation des fistules. Quand j’ai appris, auprès de mes proches que cette maladie est traitée gratuitement à Mutombo Dikembe, j’ai pris rendez-vous et après opération, maintenant je me sens mieux », dit elle.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !