Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Plaidoyer des pharmaciens auprès de l’Assemblée nationale - 14/04/2011 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

En marge de la Journée internationale de la santé, célébrée le 7 avril de chaque année, les pharmaciens congolais ont été reçus par le premier vice-président de l’Assemblée nationale à qui ils ont remis un mémorandum sur le secteur pharmaceutique en RDC. Une délégation de pharmaciens congolais s’est rendue, le 7 avril à l’Assemblée nationale. Objectif : déposer leur mémorandum au bureau de la Chambre basse du Parlement. C’était en marge de la Journée internationale de la santé.

Au cours de cette rencontre avec le 1er vice-président de l’Assemblée nationale, Boris Mbuku, laquelle s’est déroulée dans un climat d’harmonie et de parfaite entente, la délégation lui a fait part de l’usage abusif de certains médicaments que l’on retrouve dans la rue, et vendus dans des conditions inappropriées.

Ces derniers ont fait un plaidoyer auprès de l’autorité législative pour que certaines dispositions puissent être prises afin d’assainir le secteur. Cela, en vue de mieux soigner et de mettre de l’ordre par une réglementation appropriée des médicaments en circulation en RDC. L’usage irrationnel des médicaments, a souligné la délégation des pharmaciens, conduit à leur inefficacité. Les pharmaciens ont relevé également que la vente illicite, la mauvaise conservation, les mauvais conseils prodigués par des personnes non autorisées qui exercent illégalement dans le secteur de la pharmacie accentuent ce phénomène.

Ainsi, pour protéger la population contre les maladies et mieux soigner demain en RDC, les pharmaciens ont plaidé pour l’ouverture et le fonctionnement des établissements pharmaceutiques conformément aux normes.

Pour sa part, le premier vice-président de l’Assemblée nationale a pris bonne note des préoccupations des pharmaciens et souligné que les décideurs politiques, acteurs du secteur et ceux qui sont intéressés par la question, notamment les utilisateurs des médicaments doivent se sentir interpellés et vont assurément passer aux actes concrets après ce plaidoyer.

Auparavant, cette délégation qui avait pris part à une marche pacifique partie du siège national de l’ordre des pharmaciens, s’était rendue ensuite au PNMLS pour assister à la matinée scientifique organisée en marge de la journée internationale de la santé par le ministre de la Santé publique, le Dr Victor Makwenge.

A titre de rappel, le secteur sensible de la pharmacie a toujours été l’objet d’une attention particulière des autorités du pays. Mais, la législation en matière pharmaceutique devrait être adaptée compte tenu de l’évolution dans le monde. Cependant, cela tarde à cause de plusieurs contraintes dont les modalités d’importation, de conservation et de mise en vente de plusieurs médicaments.

Par Louis-Paul Eyenga Sana

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !