Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

2ème phase des JNV au Bas-Congo : Boma : 33.286 enfants de 0 à 5 ans ciblés - 27/05/2011 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Comme partout à travers le pays, la deuxième phase des Journées nationales de vaccination contre la polio (JNV) a démarré hier jeudi 26 mai à Boma dans la province du Bas-Congo. La campagne couplée d’une supplémentation en vitamine A cible au total 33.286 enfants de moins de cinq ans pour le vaccin contre la polio et 27.517 enfants de six mois à 5 ans pour la vitamine.

Le coup d’envoi de cette campagne qui prendra fin le samedi 28 mai 2011 a été donné par le bourgmestre de la commune de Kabondo, M. Mbambi Malonda qui représentait, à cette occasion, le maire de la ville de Boma. L’esplanade de la paroisse Nganda Kimpuanza située tout près du marché Ngenge au quartier Tadi, un des quartiers populaires de la commune de Kalamu à Boma a servi de cadre au lancement officiel de la deuxième phase des JNV.

Dans son mot de circonstance, le bourgmestre Mbambi Malonda en a appelé à la responsabilité des parents de protéger leurs enfants contre la polio. « A ce jour, 49 cas de polio sont enregistrés en RDC dont 5 au Bas-Congo. La poliomyélite est une maladie qui tue et rend invalide durant toute la vie. Et nous devons tout faire pour la bouter hors de notre ville. Nous les parents, nous avons la responsabilité primordiale de faire vacciner nos enfants pour éviter ces cas dans nos familles », a-t-il déclaré, en invitant la population à faire passer ce message partout où cela sera nécessaire. L’occasion a été également pour lui de saluer les efforts du gouvernement central ainsi que de ses partenaires l’OMS et l’UNICEF dans la lutte contre ce fléau en RDC.

Abondant dans le même sens, le médecin chef de zone de santé urbaine de Boma a souligné l’importance de la vaccination dans cette ville. « Le premier cas d’un polio virus a été découvert non loin de la ville à Boma-Mbungu. Depuis lors, Boma est un peu l’épicentre depuis 2006. Nous avons passé plusieurs campagnes et nous faisons tout pour que le virus n’arrive pas dans la ville», a-t-il fait savoir. Pour soutenir cet effort durant la campagne, le médecin chef de zone a fait savoir que 61 équipes de vaccinateurs, 12 superviseurs poursuivent ces équipes, 5 superviseurs et un comité local de coordination des activités ont été mobilisés.

Lors des campagnes précédentes, des cas de refus de certains parents de faire vacciner leurs enfants ont été enregistrés, notamment les adeptes de la secte mystico-religieux ACK (ex Bundu dia Kongo). Pour la campagne en cours, les responsables du Programme élargi de vaccination de Boma ont pris des dispositions pour mettre fin à cette résistance. Il s’agit plutôt d’un exploit pour le PEV. « Pour cette campagne, la nouveauté, c’est le fait que nous avons intégré les éléments de l’ACK qui travaillent comme vaccinateurs et comme supplémentateurs avec nous. Nous espérons que les résistances seront brisées et que tous les enfants seront vaccinés », a affirmé Dr. Michel Kambu.

Il convient de souligner que lors de la cérémonie du lancement de la deuxième phase des JNV, le bourgmestre Mbambi Malonda a procédé à la vaccination symbolique d’un groupe d’élèves d’une école maternelle des environs.

Par Raymonde Senga Kosi

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !