Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Kasaï-Occidental : Epidémie de trypanosomiase, 60 personnes atteintes - 19/10/2006 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une épidémie de la maladie du sommeil est apparue dans la zone de santé de Lwambo dans le territoire de Luiza. Ce constat est le résultat d’une inspection de la zone de santé effectuée par des équipes mobiles de dépistage de la coordination de la trypanosomiase. Selon les statistiques du mois d’octobre 2006 de la coordination provinciale de lutte contre la trypanosomiase, 60 personnes sont déjà atteintes, rapporte radiookapi.net.

Selon le docteur Michel Muvudi, Médecin Coordonnateur provincial de la lutte contre la trypanosomiase au Kasaï-Occidental, il s’agit d’un nouveau foyer. « Du fait que Lwambo fait frontière avec l’Angola, a déclaré le Dr Muvudi, la maladie est entretenue par tous les mouvements transfrontaliers qui ont lieu, d’autant plus que le système sanitaire angolais n’a pas encore mené des activités de lutte à un niveau optimal » D’autre part, le Dr Muvudi a indexé des stratégies d’intervention à 3 niveaux pour lutter contre cette endémie.

Le premier niveau est celui de l’intensification du dépistage actif par l’unité mobile. Ce dernier est justement en train de visiter toutes les aires de santé endémiques en vue de passer au recensement. Le deuxième niveau est celui de l’intégration du séro-dépistage au niveau des structures fixes des zones de santé, en renforçant leurs capacités technique et logistique. Le troisième, enfin, est celui de la participation communautaire, par l’implication des organisations assises communautaires et des leaders d’opinion. Cette participation communautaire est le socle des soins de santé primaires.

Véron-Clément Kongo

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !