Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


Suivez-nous :


LES REVUES APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


BIBLIOTHEQUE MEDICALE

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales - Plus d'informationsL'E PILLY (26e édition 2018) est l'ouvrage de référence français en Infectiologie. Ouvrage collégial du Collège des universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), cette 26e édition 2018 a été entièrement remise à jour et, pour la première fois, est en quadrichromie avec une maquette modernisée et une iconographie très riche et didactique... Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

CeFa : Les médecins apprennent la cardiologie interventionnelle et les cardiopathies ischémiques - 24/10/2006 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les cardiologues internistes et les médecins généralistes ont suivi du 3 au 4 octobre 2006, les enseignements sur l’hémodynamique ou cardiologie interventionnelle et les cardiopathies ischémiques au Centre de formation et d’appui sanitaire (Cefa), dans la commune de Mont-Ngafula, à Kinshasa. Les animateurs de ces cours étaient les professeurs espagnols Dr Isabel Coma et le Dr Miguel Artaiz, ainsi que les experts locaux, le prof Mbuyamba de l’Unikin et le Dr Kapita de l’hôpital général provinciale de Kinshasa.

Le prof Artaiz a défini l’hémodynamique comme étant l’ensemble de procédures inventives qui aident au diagnostic et au traitement des maladies cardiaques. Elle contribue au traitement de ces maladies notamment par des techniques appelées «valvuloplasties» chez l’adulte et chez l’enfant. Le prof Coma a souligné quant à lui que les cardiopathies sont fréquentes et peuvent être prévenues en agissant sur le style de vie et l’environnement. En les évitant convenablement, on augmente l’espérance de vie de quatre ans selon les études récentes. La prévention se fait d’après lui, par la maîtrise de facteurs de risques tels que le tabac, le diabète sucré, le taux élevé de cholestérol, l’obésité. Le régime alimentaire adéquat est fait de peu de graisses saturées et de beaucoup de fibres alimentaires a-t-il conseillé.

Tshiala David

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !