Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


LES REVUES APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


BIBLIOTHEQUE MEDICALE

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales - Plus d'informationsL'E PILLY (26e édition 2018) est l'ouvrage de référence français en Infectiologie. Ouvrage collégial du Collège des universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), cette 26e édition 2018 a été entièrement remise à jour et, pour la première fois, est en quadrichromie avec une maquette modernisée et une iconographie très riche et didactique... Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Tuberculose : La bataille commence par le dépistage - 07/11/2006 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Lutter contre la tuberculose, c’est d’abord la dépister à temps. Or la plupart des personnes atteintes dans les pays en développement n’ont pas accès à un dépistage rapide et précis. Un constat alarmant, dressé par un nouveau rapport de l’OMS. Il met le doigt sur une faille réelle dans la lutte contre la tuberculose. «Chaque année 1,7 million de personnes meurent (...) souvent parce que l’infection n’a pas été diagnostiquée ou alors trop tard pour être traitée.»

Trop complexes et excessivement coûteuses, les techniques diagnostiques de pointe actuellement disponibles sur le marché ne sont pas adaptées aux pays les plus défavorisés. Or ce sont eux qui en ont le plus besoin ! Plus de 80% des malades y vivent. Et les tests traditionnels par frottis, radiographie et culture ne permettent pas d’identifier avec précision une tuberculose active. Surtout chez des patients co-infectés par le VIH. Et le paradoxe, c’est que le marché existe. Et qu’il est énorme. Selon l’OMS, un test vraiment efficace et peu onéreux pourrait être immédiatement vendu à... 204 millions d’exemplaires !

Tshiala David

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !