Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Province Orientale : le choléra, le paludisme, la rougeole et la méningite resurgissent - 14/02/2012 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Plus de 17 700 cas de paludisme en trois semaines, plus de 1 000 cas de choléra en deux mois, c’est le tableau que présente la crise sanitaire grave qui sévit en Province Orientale, tableau que rapporte la commission des Nations unies pour les Affaires humanitaires (Ocha), dans sa note hebdomadaire de la semaine dernière.

La situation humanitaire en Province Orientale se caractérise en ce début d’année par la résurgence des épidémies et des maladies à potentiel épidémique, notamment le choléra, le paludisme, la rougeole et la méningite, a fait savoir Ocha.

Dans le district de l’Ituri, 1 024 cas de choléra dont 30 décès ont été enregistrés entre le 5 décembre 2011 et le 5 février 2012, selon le Comité de lutte contre les épidémies et les catastrophes naturelles.

La zone de santé de Tchomia est la plus touchée, ayant enregistré à elle seule 797 cas dont 19 décès, soit 78% du nombre total de cas rapportés, indique Ocha. Selon une évaluation d’OXFAM/ Grande-Bretagne, cette flambée est due aux faits, entre autres, que la population est contrainte de consommer l’eau du lac Albert qui est impropre et que la quasi-totalité des ouvrages installés depuis 2008 pour l’approvisionnement en eau potable soit défectueuse, informe Ocha. En outre, Oxfam indique que plus de 60% de ménages ne disposent pas de latrines familiales.

Concernant le paludisme, 17 736 cas de paludisme dont 28 décès ont été enregistrés du 1er au 21 janvier 2012, selon l’inspection provinciale de la santé. La ZS de Viadana dans le district du Bas-Uélé est la plus touchée avec 1 107 cas dont quatre décès. Les ZS de Basoko et Yahuma dans le district de la Tshopo sont également touchées, fait savoir Ocha.

Pour ce qui est de la rougeole, Ocha informe que Médecins Sans Frontières (MSF) a lancé le 1er février une campagne de vaccination contre la rougeole à Dungu, dans le district du Haut-Uélé. Cette opération dit Ocha, vise 23 600 enfants de 6 mois à 15 ans visant dans les six aires de santé de la ville. Et que MSF avait déjà vacciné 11 000 enfants à Faradje où près de 200 cas de rougeole dont trois décès avaient été enregistrés lors du dernier trimestre de 2011.

Au cours de la dernière semaine de janvier 2012, l’épidémie s’est propagée dans les régions environnantes de Faradje, notamment à Dungu, indique Ocha. Tout en disant que cette campagne est menée en collaboration avec la zone de santé et le Programme élargi de vaccination (PEV) et s’achèvera le 11 février. Et qu’en 2011, plus de 131 000 cas de rougeole ont été enregistrés à travers le pays, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Outre l’épidémie de rougeole, MSF a indiqué que 17 cas de méningite dont 5 mortels ont été enregistrés pendant la deuxième quinzaine du mois de janvier dans la Zone de santé de Pawa, dans le district du Haut-Uélé. Les préparatifs de réponse à la méningite sont en cours, informe Ocha. Tout en relevant que la Province Orientale nécessite une attention accrue, et qu’il est primordial que les autorités congolaises – premières responsables du bien-être des Congolais – puissent s’investir de manière conséquente dans la réponse à cette crise sanitaire et créer les conditions pour faciliter le travail des acteurs humanitaires, ajoute Ocha. Le Plan d’action humanitaire 2012 a été lancé la semaine dernière pour une enveloppe totale de 718 millions de dollars indique-t-elle. Et de dire que depuis des années, des millions de Congolais se tournent vers la communauté humanitaire pour leur survie.

Mimi Tayele

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !