Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Les accidents cardio-vasculaires en très forte hausse - 13/02/2013 - Le congolais - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Département de Médecine interne des Cliniques Universitaires de Kinshasa vient d’élaborer à l’intention du personnel soignant notamment le médecin, un guide pratique fournissant un maximum de conseils sur la prise en charge des malades victimes de l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC). La présentation de cet ouvrage qui est une monographie, document de consensus 1ère édition 2012, a eu lieu le samedi 9 février 2013, à la Clinique Ngaliema en présence de nombreux médecins et paramédicaux.

C’est le Vice-Doyen de la Faculté de médecine de l’Université de Kinshasa, le professeur Mvumbi Lelo qui a procédé à la présentation de l’ouvrage et à son baptême. Avant d’en arriver à la présentation du livre, le professeur Lepira a d’abord brossé succinctement l’évolution de cette maladie chronique non transmissible en République Démocratique du Congo, ainsi que la façon dont les patients se comportent face à la pathologie.

L’orateur a, à cet effet, donné la prévalence, la connaissance, ainsi que la prise en charge de l’hypertension en RD Congo, tout en attirant l’attention de l’auditoire sur les risques si on ne faisait pas attention au taux toujours croissant des personnes qui en souffrent actuellement.

Pour se rendre compte des risques qui guettent les Congolais, le docteur Lepira a livré quelques données statistiques de la progression de la maladie. On retient, par exemple, qu’en 1978, le taux de prévalence était de 4,8%, contre 27,6% en 2008. Quant à la connaissance, on a 31% des personnes qui se connaissent comme souffrant de l’hypertension parmi lesquelles 13% des malades sont pris en charge.

Comme on peut le constater, en 30 ans, on a enregistré près de 25% de prévalence. Raison pour laquelle, il y a nécessité que les autorités compétentes prennent des dispositions afin d’arrêter la progression de la maladie en observant une certaine discipline alimentaire sous le suivi médical. Tout devra commencer par le dépistage de la maladie. Car, beaucoup de patients s’ignorent, comme l’a si bien démontré le professeur Lepira avec statistiques à l’appui.

Quinze chapitres

Initiée par le professeur Nazaire Nseka Mangani, chef du Département de Médecine interne des Cliniques Universitaires de Kinshasa en collaboration avec ses collègues aussi de la faculté que d’ailleurs, cette monographie contient 15 chapitres que voici : 1. Problématique de l’AVC aux CUK (Cliniques Universitaires de Kinshasa) ; 2. But et objectifs de la monographie ; 3. Rappel : anatomie, hémodynamique normale et pathologique dans l’AVC ; 4. Prévention primordiale et primaire ; 5. Signes d’appel ; 6. Examens paracliniques en phase aiguë ; 7. Apport de l’imagerie médicale ; 8. Mesures générales et de nursing ; 9. Traitement médical ; 10. Critères d’admission en réanimation ; 11. Indications neurochirurgicales ; 12. Prise en charge psychiatrique ; 13. Kinésithérapie ; 14. Prévention secondaire de l’AVC ; 15. Contacts téléphoniques hôpitaux de Kinshasa.

Il faut signaler que hormis le professeur Nazaire Nseka Mangani qui en est l’initiateur, cette monographie a été élaborée grâce à Eleuthère Kintoki Vita et Joseph Bidingija Mabika, respectivement Secrétaire de Département chargé de l’Enseignement et Secrétaire de Département chargé de la Recherche et Spécialisation.

La modération a été assurée par le médecin directeur de la Clinique Ngaliema lui-même, le docteur Tshiamala Pascal.

Cet ouvrage destiné aux personnels soignants en vue d’avoir plus d’informations sur la prise en charge des malades de l’AVC, revient à 15 dollars américains. Il est disponible dans tous les grands hôpitaux de Kinshasa.

DOMINIQUE MUKENZA/LP

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !