Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

RDC : Il n’y a pas de virus d’Ebola en Province Orientale, assure le ministère de la Santé - 02/06/2013 - Radio Okapi - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

« Il n’y a pas de fièvre hémorragique à virus d’Ebola dans la zone de santé de Mongo en Province Orientale », a affirmé le directeur de la lutte contre cette maladie au sein du ministère de la Santé, Dr Kebela. Mercredi 29 mai, le Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha), avait annoncé la découverte de six cas suspects du virus d’Ebola dans la zone de santé de Mongo dans cette province.

« Nous avons reçu des échantillons venus de Mongo, nous les avons remis à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB), nous les avons testés et tous les résultats sont négatifs. Donc nous pouvons dire qu’il n’y a pas de fièvre hémorragique d’Ebola à Mongo dans la Province Orientale », a assuré Dr Kebela.

Il a déclaré que les examens se poursuivent pour savoir de quoi il s’agit exactement.

« Nous faisons maintenant l’examen des échantillons pour voir si ce n’est pas la fièvre jaune ou l’hépatite. Dans ce coin là, il y a beaucoup de circulation des germes de la fièvre jaune, et on essaye de voir s’il ne s’agit pas d’autres maladies. Je crois que lundi ou mardi nous aurons un résultat pour savoir de quoi il s’agissait », a poursuivi le Dr. Kebela.

Au cours de la conférence hebdomadaire des Nations tenue mercredi 29 mail, Ocha avait fait état de six cas suspects du virus d’Ebola dans cette zone de santé en Province Orientale.

Déclarée au mois d’août 2012 dans le district du Haut Uele, la fin de cette maladie avait été constatée au mois de novembre de la même année. Pendant cette période, 62 cas ont été enregistrés dont 34 décès.

Le virus Ebola se transmet par contact direct avec le sang, les secrétions corporelles (sueur, urine ou selles), par voie sexuelle et manipulation sans précaution de cadavres contaminés. A ce jour, il n’existe aucun traitement, ni de vaccin contre le virus Ebola.

Il se manifeste pat de fortes hémorragies. Dans 50 à 90% des cas, ces fièvres sont mortelles.

Après une période d’incubation de dix jours, le principal symptôme est une brusque montée de température, accompagnée de douleurs musculaires, de vomissements et de diarrhées. Si l’assistance médicale n’est pas assez rapide, le malade succombe en quelques jours.

Le virus Ebola a été identifié pour la première fois en 1976 après la survenue d’épidémies importantes au Soudan et dans le nord de la République démocratique du Congo.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !