Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

La RDC ne dispose pas de données sur le taux de prévalence du Sida, selon son ministre de la Santé - 25/06/2013 - Radio Okapi - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre congolais de la Santé, Felix Kabange Numbi, a déclaré le lundi 24 juin que sur la carte mondiale présentant les données de prévalence de cette maladie par pays, la place de la RDC est blanche. « Non pas qu’il n’y a pas de virus mais parce que les données ne sont pas disponibles », a-t-il expliqué lors de l’ouverture de la deuxième conférence nationale sur la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles et le VIH/Sida à Lubumbashi.

Aux dernières statistiques de 2007, a affirmé Felix Kabange Numbi, le pays a été présenté avec une prévalence de 1,3 %. « Mais ces résultats ont été contestés par le pays du fait de certaines erreurs méthodologiques. Dès lors une grande guéguerre s’est engagée entre le pays et les organisations internationales si bien que le pays apparait sans données », a-t-il poursuivi.

Pour le Programme nationale multisectoriel (PNMLS), la situation sur le terrain démontre bien que la RDC a un taux de prévalence élevée dans certaines villes comme Lodja, Tshikapa, Lubumbashi, Kasumbalesa, Fungurume et les provinces de l’Est du pays.

Mais le docteur Liévin Kapend regrette que l’opinion ne soit pas suffisamment informée sur cette pandémie.

« Les jeunes ne maitrisent pas encore les notions de prévention et de lutte contre le VIH. Les professionnelles de sexe sont aussi vulnérables. En plus l’utilisation des préservatifs n’est pas optimale », déplore-t-il.

Le thème retenu cette année pour cette deuxième conférence nationale sur la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles et le VIH/Sida est « Ensemble pour une génération sans sida ».

A la fin de ces assises de trois jours, des résolutions seront prises pour permettre au gouvernement congolais de mettre en place une politique de lutte contre la pandémie du Sida.

Pour le bureau d’appui à l’Afrique de l’Ouest et du Centre de l’ONU-Sida, arriver à une génération sans sida nécessite un engagement concret du gouvernement, des stratégies uniformes de lutte et un dynamisme des partenaires.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !