Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Province Orientale - Plus de 100 cas de rougeole et 3 décès en deux semaines à Isiro - 13/07/2013 - Le congolais - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Environs trois enfants sont décédés de la rougeole, en l’espace de deux semaines, sur plus de 100 cas enregistrés, dans la zone de santé d’Isiro (Province Orientale). Le médecin chef de cette zone de santé située à plus de 500 Km au Nord-Est de Kisangani, docteur Benjamin Andugule, a livré ces chiffres, jeudi 11 juillet, devant la presse.Il indique que seuls les enfants de 0 à 5 ans sont les plus touchés par cette maladie.Le docteur Benjamin Andugule accuse certains parents de préférer soigner leurs enfants à la maison par des traitements indigènes au lieu de les amener dans les structures sanitaires.

Il les invite à faire plus confiance aux personnels de santé, mieux qualifiés à suivre et à soigner les malades :

«Il est souhaitable d’amener l’enfant souffrant dans une structure sanitaire la plus proche où il y a des personnes avisées qui pourront déterminer la maladie et lui prescrire les médicaments en rapport avec sa maladie».

Le médecin chef de zone de santé d’Isiro regrette qu’il y ait des parents qui préfèrent donner de vins de raffia à leurs enfants qui souffrent de la rougeole et d’autres encore administrent des potions qu’eux-mêmes connaissent (NDLR : feuilles de manioc et autres).

«Nous conseillons aux parents de cesser avec ces pratiques qui ne guérissent pas mais qui risquent d’aggraver la maladie qui pourra emporter l’enfant», a conclu le docteur Benjamin Andugule.

On rappelle que la zone de santé d’Isiro avait enregistré, de janvier à juin 2013, trois cent cinquante-six cas de rougeole dont quatre décès.

En avril dernier, le responsable de la vaccination à l’Unicef RDC, Docteur Granga Davuya, avait indiqué à l’occasion de la semaine de vaccination que 607 mille enfants de 0 à 7 ans ne sont pas vaccinés en RDC.

Selon lui, l’épidémie de la rougeole explique effectivement la faiblesse du système de santé et celle du système de vaccination en RDC.

«Pour que les enfants soient protégés, le taux de couverture vaccinale contre la rougeole doit être au-delà de 95 pourcent», avait estimé le docteur Granga. Ce que la RDC n’a pas encore atteint.

RO

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !