Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le dépistage précoce, un moyen de lutte contre le cancer - 06/02/2014 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le 4 février de chaque année, l’humanité commémore la Journée mondiale du Cancer. Afin de sensibiliser les personnes souffrant de cette maladie, deux médecins généralistes de l’ONG Médecins d’Afrique, notamment Drs Bruno Ntoya et Freddy Mangana, respectivement administrateur de santé et membre de l’ONG Médecins d’Afrique, se sont, pour cette année 2014, attardés à expliquer cette maladie qu’est le cancer.

Pour Dr Freddy Mangana, cette journée, organisée par l’Union internationale contre le cancer (UICC), porte, cette année, sur les idées reçues et les mythes autour de cette maladie. L’objectif poursuivi est de démystifier collectivement les préjugés sur le cancer en exposant des faits réels.

Pour ce faire, l’UICC s’est appuyée sur quatre axes : l’importance de parler du cancer, le fait de parler ouvertement de la maladie pouvant améliorer les situations, le dépistage et la détection précoce ainsi que sur les mesures de lutte contre le cancer.

Ensuite, il a défini le cancer, comme étant une maladie liée à un dérèglement de certaines cellules du corps. Cellules qui deviennent anormales, se divisent et se multiplient de façon anarchique et sans contrôle. Il a affirmé qu’un cancer peut apparaître dans n’importe quel organe ou tissu (ensemble de cellules) du corps.

Le cancer, causes fréquentes de morbidité et mortalité

Et ces cellules vont ensuite détruire les tissus sains et se disséminer dans l’organisme. Il a encore démontré qu’aujourd’hui, le cancer est une des causes les plus fréquentes de morbidité et mortalité de personnes. La preuve en est que plus de dix millions de nouveaux cas et plus de 6 millions de décès sont recensés chaque année à travers le monde.

En République démocratique du Congo, a constaté le Dr Mangana, le cancer constitue un des problèmes majeurs de santé publique. Car le diagnostic est souvent tardif et la prise en charge difficile et coûteuse. A ce jour, a-t-il argué, un cancer sur deux en moyenne, toutes localisations confondues, peut être guéri. Quant à la cause, il a fait savoir que ce sont plus souvent les conséquences de notre mode de vie et nos comportements.

Pour sa part, Dr Bruno Ntoya a planché sur les objectifs poursuivis par l’ONG (MDA), en expliquant d’abord que le cancer constitue aujourd’hui la première cause de la mortalité dans le monde, bien avant le guerres et autres catastrophes naturelles. En 2014, l’ONG Médecins d’Afrique tient à la conscientisation de toutes les couches de la population sur l’existence de ce fléau afin de les inciter à un dépistage précoce permettant d’arriver, si pas, à la guérison et à une réduction de l’expansion des cancers. Il s’agit aussi d’informer, d’éduquer et de communiquer sur l’existence du cancer et son danger.

Parlant de moyens de prévention, Dr Freddy Mangana s’est référé au dépistage, à la sensibilisation. Enfin, il a conseillé aux personnes souffrant du cancer de ne pas refuser d’en parler, même si la maladie apparaît comme un problème difficile. Mais plutôt d’affirmer que le cancer n’a pas de signes ou de symptômes. On peut lutter contre cette maladie au niveau individuel, communautaire et politique.

Écrit par JUDITH MOSAU

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !