Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Cancer du col de l’utérus : 500 femmes dépistées à Ziguinchor - 24/01/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les femmes de la région de Ziguinchor, grâce à une initiative développée par leurs soeurs de l’Amicale des femmes de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) à Ziguinchor, vont bénéficier d’une campagne de dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus. Conduite par le Dr Abdoul Aziz Kassé, cancérologue, cette campagne a été officiellement lancée, samedi dernier, au niveau de l’hôpital régional de Ziguinchor.

Elles seront 500 à pouvoir bénéficier de la campagne de dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus, engagée par les femmes de l’Amicale de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) de la capitale du Sud. En effet, conscientes que la pathologie du cancer du col de l’utérus reste encore enveloppée par une tradition d’omerta, car associée souvent à la mort, alors qu’elle constitue aujourd’hui la quatrième cause de mortalité chez les sujets âgés entre 30 et 60 ans, les femmes de la Bceao de Ziguinchor ont ainsi décidé d’engager une campagne tous azimuts dans le Sud, pour aider leurs soeurs à briser le tabou sur cette pathologie.

Grâce à la collaboration du Dr Abdoul Aziz Kassé, cancérologue, les femmes de la région vont pouvoir bénéficier des consultations gratuites sur place et des soins en cas de besoin à Ziguinchor ou à Dakar, si nécessaire.
A l’hôpital régional de Ziguinchor où se tiennent les séances de dépistage du cancer du col de l’utérus, les spécialistes ont fait un planning qui permet, dans un premier temps, de recevoir les patientes retenues par les structures médicales et paramédicales de la région et ensuite de consulter les femmes qui, théoriquement, ne présentent aucun symptôme, afin d’essayer d’identifier les lésions précancéreuses. Selon le Dr Kassé, les patientes qui seront ainsi identifiées vont bénéficier sur place ou à Dakar des soins nécessaires.

A travers cette démarche, le spécialiste estime qu’on arrivera à terme à éradiquer cette maladie chez les jeunes filles. « Le cancer est une maladie guérissable s’il est vu très tôt «, a souligné Dr Kassé. Il n’a pas manqué d’appeler les populations à dédramatiser et à démystifier cette pathologie dans la conscience collective.

SEYDOU PROSPER SADIO/ LE SOLEIL (DAKAR)1

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !