Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Avril 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Novembre/Décembre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2019
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Cancer : les actions de sensibilisation et prévention s’imposent ! - 16/02/2017 - La prospérité - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un cancer diagnostiqué à temps opportun favorise une meilleure prise en charge. Tel est le vœu exprimé par la Ligue contre le Cancer œuvrant en France. Celle-ci, se mobilise sur tous les fronts, à l’occasion de la commémoration de la journée mondiale du Cancer qui intervient, le 15 février de chaque année, pour une lutte efficace et efficiente contre les cancers, pendant et après la maladie.

De ce fait, pour assurer une large sensibilisation en vue d’une prévention de la maladie chez les jeunes, la Ligue développe des stratégies de descente dans les différents établissements scolaires pour porter haut le message sur le cancer. Ce qui permettrait à réduire des inégalités de santé dans la prise en charge. Par ailleurs, il convient de souligner que plus de 130.000 élèves sont sensibilisés chaque année grâce aux experts et enseignants, formés sur cette pandémie.

Ceci, exige beaucoup de moyens pour faire face aux travaux de recherche afin de mieux traiter les patients.

De son côté, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avance des chiffres alarmants des personnes victimes du Cancer. Près de 14 millions des personnes en souffrent dont, 60% meurent du cancer, surtout lorsqu’il n’a pas été détecté précocement.

Caractéristiques

Le cancer est une maladie qui est causée par une tumeur maligne au niveau de cerveau, de sang et du sein. Détecté en retard, il complique la prise en charge et réduit les chances des guérisons.

D’après l’OMS, le diagnostic tardif du cancer et l’inaptitude à proposer un traitement, font condamner beaucoup des personnes à souffrir et à mourir prématurément.

Contre toute attente, les pays qui s’adonnent à la lutte contre le cancer, doivent se mettre à l’évidence sur trois axes majeurs à savoir ; la sensibilisation du grand public, investir dans les équipements des services de santé et la formation du personnel soignant.

Pour la journée mondiale, elle vise à faire connaitre la réalité de la maladie et de tous les moyens de prévention de soins et de recherche pour la lutte contre le taux de mortalité des victimes.

Appel à la mobilisation

L’OMS invite les Etats à mobiliser les moyens pour une lutte efficace contre le cancer chez les enfants comme chez les adultes.

Plus loin, elle exhorte les pays à faible revenu qui sont plus exposés à cette maladie à cause de manque des moyens, à prendre soin des mesures préventives.

Cependant, l’OMS recommande certaines directives notamment, par un système de détection facile de cas, par un diagnostic efficient, suivi d’une prise en charge qui propose un traitement assuré.

Mais au-delà, la sensibilisation du public aux symptômes du cancer s’avère très indispensable afin de se pointer le plus vite possible dans une clinique hospitalière pour une consultation.

Compte tenu de la gravité de cette maladie, toutes les parties prenantes de la société doivent être impliquées dans cette lutte. Il revient plus aux gouvernants à s’impliquer dans cette dynamique afin d’aider les experts à renforcer les structures existantes de prise en charge des malades désespérés.

En France par exemple, après la maladie, la Ligue demande la mise en place d’une loi pour mettre concrètement en œuvre le « DROIT A L’OUBLI », pour faciliter l’accès des anciens malades (enfants, adolescents et adultes) aux prêts bancaires et aux assurances maladies. La République Démocratique du Congo devrait, elle-aussi, faire autant car, de nombreux nouveaux cas de cancer sont signalés chez les enfants.

Ange Mambuku

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !