Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mars 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Novembre/Décembre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2019
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Tenue des premières journées congolaises du réseau de recherche clinique sur la drépanocytose - 19/03/2019 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Centre de formation et d'appui sanitaire (CEFA-Monkole), en collaboration avec le Centre national de référence de la drépanocytose « Antoinette Sassou Nguesso de Brazzaville », a organisé, du 05 au 06 mars 2019, à l'amphithéâtre du CEFA, les « Premières journées congolaises du réseau de recherche clinique sur la drépanocytose ».

Au cours de ces assises, les chercheurs de deux rives du Fleuve Congo (8 de Kinshasa et 6 de Brazzaville) ont présenté leurs expériences et résultats des études menées sur cette maladie dans leurs pays respectifs.

Les thèmes abordés ont porté, entre autres, sur : le dépistage néonatal et précoce ; les tests rapides ; les recherches au laboratoire ; le doppler transcranien ; la procréation pour les drépanocytaires ; les échanges transfusionnels ; les crises vaso-occlusives et leurs complications (cholécystites lithiasiques, priapisme.) ainsi que les différents traitements appliqués dont l'Hydroxyurée.

Ces journées ont été conduites respectivement par le Professeur Léon Tshilolo, pédiatre hématologue et expert de la drépanocytose au CEFA-Monkole) et le Professeur Alexis Elira, hématologue interniste au Centre Antoinette Sassou Nguesso de Brazzaville. Ils ont regroupé 65 participants dont le Programme national de lutte contre la drépanocytose (PNLCD). On note aussi la présence de plusieurs acteurs des Instituions hospitalières et universitaires ; des étudiants en médecine et en sciences infirmières ; des membres des Associations, des drépanocytaires, et d'autres personnes intéressées par cette maladie dans les deux pays.

Au cours de ces journées, les participants ont confirmé que la drépanocytose est une maladie complexe qui nécessite une recherche pluridisciplinaire pour laquelle la Directrice du PNLCD a dirigé une table ronde ayant dégagé 4 résolutions.

Il s'agit notamment, de 1) la création d'un Comité de pilotage du réseau de recherche clinique constitué de : Pr Tshilolo (Président) ; Pr Alexis Elira (Vice-Président) ; Dr Didier Nsonso (Secrétaire) et Dr Thibaut Ocko (Trésorier) ; 2) organisation des journées scientifiques chaque premier et dernier trimestre de l'année, à l'issues desquelles on dégagera des propositions pragmatiques des sujets de recherche et la publication des travaux ; 3) screening (dépistage) et élaboration d'un calendrier vaccinal commun, comme sujets de recherches retenus cette année 2019 et ; 4) la mobilisation des moyens d'action.

A cet effet, le Centre de Brazzaville dispose de huit studios climatisés pouvant abriter les chercheurs durant leurs travaux.

Par ailleurs, ces journées ont été organisées avec le concours de SHALINA, MICROLABS, MEDIS et ZENTEC. Les deuxièmes assises de ce réseau se tiendront à Brazzaville en octobre 2019.

Par Stanislas Ntambwe

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !