Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Kiosque APIDPM : En août, c'est le bon moment pour faire le plein de sciences


Suivez-nous :


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Jusqu'au 31 août 2019, profitez de nos offres spéciales.

En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

L'octroi en masse des moustiquaires demeure le seul moyen de lutte contre le paludisme - 09/07/2019 - La prospérité - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Sous l'œil vigilant du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP), l'école de santé publique de l'Université de Kinshasa(UNIKIN), a récemment mené une enquête post distribution communautaire des moustiquaires imprégnées d'insecticide à longue durée d'action, dans les provinces du Bas Uélé et du Kasaï.

Présentés le vendredi 5 juillet dernier par le Professeur Aimée Lulebo de l'école de santé publique de l'UNIKIN, les résultats de cette enquête révèlent que l'approche ou la stratégie qui consiste à confier la distribution des moustiquaires aux membres de la communauté à travers les cellules d'animation communautaire est plus efficace sur plusieurs aspects que l'approche traditionnelle à travers laquelle les moustiquaires sont distribuées par les responsables des zones de santé et des aires de santé.

Cette efficacité, soutiennent ces résultats, se fait remarquer par l'amélioration de la disponibilité et de l'utilisation des moustiquaires dans les ménages et l'amélioration de la fonctionnalité des organisations de la participation communautaire. Les enquêteurs laissent entendre que la communauté a montré des perceptions positives en ce qui concerne la nouvelle stratégie de distribution communautaire.

Les résultats probants obtenus par l'étude encouragent le passage à l'échelle en appliquant la stratégie de contribution communautaire à toutes les 26 provinces de la RD. Congo.

Pour ce qui est de la disponibilité des moustiquaires, l'étude indique que dans la province du Bas-Uélé, 51,4 % de ménages disposent des moustiquaires selon le nombre de personnes que comprend chaque ménage alors que dans le Kasaï a le taux est évalué à 41, 6 %.

Par Gaston Kisanga

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !