Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Manono : La population accède difficilement aux soins de santé - 04/04/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Malgré le faible coût des consultations à l’hôpital général de référence de Manono qui revient à 300 Fc, soit 0,6 dollars chez le médecin et 200 Fc chez l’infirmier, la population de ce secteur, constituée de 60% des déplacés de guerre, accède difficilement aux soins de santé. A son retour dans son milieu d’origine, elle (la population) trouve les maisons pillées, a signifié le médecin-chef de zone de santé de Manono, le Dr. Jean-Marie Akongela, à Caritas-Développement Congo.

Avec la désertion d’un groupe d’infirmiers, cet hôpital n’est plus en mesure de couvrir ses besoins, a indiqué le médecin-chef de zone de santé de Manono. Ce dernier a même révélé qu’il y a des moments où il effectue des amputations avec une scie à métaux par manque de matériels appropriés.

En plus, poursuit-il, le problème d’énergie électrique se pose avec acuité. Ce qui l’amène parfois à recourir à une lampe à pétrole ou à huile.
Jusque l’année dernière, Manono comprenait 205.725 âmes. Cette zone compte 20 centres de santé opérationnels, dont 11 appuient et coordonnent les activités de deux autres zones de santé qui sont Kiambi et Ankoro. Dix centres de santé sont appuyés par l’ONG Médecins du monde. Et depuis le 29 janvier dernier, Caritas-Développement de Manono vient de s’ajouter à la liste en ouvrant le centre de santé St Joseph.

Concernant l’hôpital, le médecin-chef de zone de santé de Manono lance un SOS à l’endroit des personnes de bonne volonté. Car, cet établissement hospitalier est dépourvu de médicaments et souffre de la démotivation du personnel payé irrégulièrement.

YVES KADIMA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !