Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

SIDA : L’OMS et l’OnuSIDA invitent les soignants à encourager le dépistage - 04/06/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’Organisation mondiale de la Santé et l’Onu SIDA ont invité, mercredi dernier, les professionnels à prendre davantage l’initiative de proposer et de recommander les patients à faire le dépistage de l’infection par le virus du SIDA. Selon le communiqué publié à cette occasion, en Afrique sub-saharienne, des études ont montré que seulement 12% d’hommes et 10% de femmes en moyenne ont procédé à un test de dépistage et ont été informés du résultat. Voilà pourquoi le développement du dépistage est «essentiel» pour permettre un diagnostic plus précoce de l’infection, faciliter l’accès aux traitements et permettre une information des séropositifs «sur les outils de prévention de la transmission du VIH aux autres».

L’idée ayant jusqu’alors prévalu d’un dépistage à l’initiative du patient «s’est heurtée à la faible disponibilité des services, à la peur de la stigmatisation et de la discrimination», ainsi qu’au fait que de nombreuses personnes croient ne pas être exposées au risque, indique le communiqué en soulignant que le dépistage du VIH à l’initiative du soignant qui accorde au patient le droit de le refuser, a déjà été mis en place au Botswana, Kenya, Malawi, Ouganda, Zambie, et dans les services de consultations prénatales d’autres pays. Selon l’OMS et l’Onusida. La «règle des trois C : consentement, confidentialité, conseil» doit être respectée, «les informations préalables et la consultation après le test faisant partie intégrante de la procédure de dépistage.

Par R.S.K

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !