Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le ministère de la Santé et l’OMS s’engagent dans la lutte contre les maladies tropicales négligées - 22/06/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministère de la Santé, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé, s’est engagé à enrayer un certain nombre de maladies en République démocratique du Congo. Les maladies retenues pour être éradiquées sont la lèpre, la trypanosomiase humaine africaine, l’ulcère de Buruli et l’onchocercose. Une rencontre, réunissant des cadres du ministère et de l’OMS, s’est tenue, mercredi dernier dans l’entrepôt de l’Unicef, dans le but de renforcer les capacités d’intervention dans les zones cibles.

A cet effet, une assistance technique a été offerte par le biais de l’OMS, à savoir, un kit de matériels de chirurgie, de l’ulcère de Buruli, un lot important des médicaments de spécialités, notamment les leprostatiques et les trypanocides, deux jeeps 4x4, un groupe électrogène, une photocopieuse, des machettes, des bottes, une phonie mobile, 362 motos et 32 vélos.

Touché par ce geste, le ministre Victor Makwenge Kaput a apprécié la vitalité des relations de partenariat que la RDC entretient avec l’OMS. « Nous nous réjouissons du fait qu’ayant perçu l’ampleur et la nécessité d’intensifier la lutte contre la lèpre, la trypanosomiase, l’ulcère de Buruli et l’onchocercose, l’OMS a voulu marquer sa détermination d’accompagner notre pays en le dotant des moyens susceptibles de renforcer ses capacités d’intervention pour un meilleur contrôle et pour l’élimination, si possible, de toutes ces maladies », a-t-il indiqué.

Victor Makwenge a également indiqué que les quatre programmes, qui avaient déjà bénéficié d’une assistance technique et efficace de cet organisme mondial, pourront assurer convenablement la prise en charge des différents cas de ces pathologies ainsi que mener dans les activités de dépistages en étant sûr de disposer des moyens efficaces pour soulager la souffrance des patients et sauver des vies humaines.

Le ministre de la Santé a affirmé que la RDC, qui contient encore des foyers importants de ces maladies, est appelée à intensifier la lutte contre ces pathologies par des techniques et moyens appropriés pour espérer réduire de façon significative leur impact au niveau mondial. Quant à M.Roungou, représentant de l’OMS, il a relevé que la lutte contre les maladies tropicales négligées constituent une priorité dans l’actuelle vision de cet organisme.

Enfin le directeur régional de l’OMS, Luis Sango, a déclaré avoir élaboré une nouvelle stratégie de lutte de la Trypanosomiase.

Par NADINE KAVIRA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !