Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Paludisme : Conséquences graves pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans - 06/07/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Faire reculer le paludisme est une urgence qu’on ne doit pas ignorer. Car, cette maladie tue toutes les 30 secondes en Afrique et entre un et trois millions de personnes par an dans le monde. Selon les estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), deux milliards d’individus, soit 40% de la population mondiale, sont exposés et on estime à 500 millions le nombre de cas cliniques survenant chaque année.

Les moyens de lutte existants sont les médicaments antipaludiques et le contrôle des moustiques vecteurs du parasite plasmodium. Le paludisme est transmis par la piqûre d’un moustique du genre anophèle femelle infectée.
La prévention contre cette maladie peut se faire de plusieurs manières. Le meilleur moyen de se protéger est d’éviter d’être piqué par les moustiquaires. Pour cela, l’utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide est un excellent moyen de prévention.

Traitement

Une moustiquaire imprégnée est traitée avec produit insecticide qui chasse et tue les moustiques.
Dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide présente plusieurs avantages, à savoir : elle est une barrière contre les moustiques, elle protège contre les piqûres des moustiques qui transmettent la malaria, elle assure des nuits tranquilles et elle est sans danger pour l’homme.

Actuellement, les médecins conseillent de prendre les Artemisinin Based Combination Therapy (ACTs.) C’est la combinaison des médicaments pour le traitement de la malaria simple. Il existe bien plusieurs combinaisons des ACTs. Notamment : Arthémether Luméfantrine ; Artesunate Amodiaquine et Artesunate sulfadoxine/pyrimethamine. La République démocratique du Congo a opté pour la combinaison Artesunate Amodiaquine en agrégé ART-AQ. Cette dernière se présente sous une plaquette avec comprimés de Artesunate et Amodiaquine.

Groupes vulnérables

Les manifestations cliniques du paludisme sont très diverses. Il débute par une fièvre 9 à 14 jours après une piqûre infectée, qui peut s’accompagner ou non de maux de tête, de douleurs musculaires, d’un affaiblissement, de vomissements, de diarrhées, de toux. Des cycles typiques alternant fièvre, tremblements avec sueurs froides et transpiration intense.

Il faut retenir que le traitement se fait pendant 3 jours en une prise unique journalière. Pour des dosages spécifiques, il faut se référer aux pharmaciens ou aux centres de santé. Il y a un risque de tomber encore malade si la cure n’est pas respectée.
Il s’agit des femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans car ils n’ont pas d’immunité ou de protection contre le paludisme.
A l’Est de la RDC, c’est toute la population qui est vulnérable. Il faut prévenir le paludisme, car il peut provoquer des fausses couches et des accouchements des enfants à faibles poids. Il est capable d’inciter l’anémie auprès de la femme enceinte, de son bébé et d’autres enfants. Ils auront moins de force. Le paludisme coûte cher : la souffrance, les coûts de soins et des médicaments, le temps perdu pour le travail ou pour l’école et, il peut tuer.

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !