Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le Conseil national de l’Ordre des médecins s’enrichit de 101 nouveaux membres - 16/07/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom) a organisé une séance solennelle de prestation de serment, le samedi 14 juillet dernier, à la paroisse Notre-Dame de Fatima. C’est le président du Conseil national de l’ordre de médecins, Dr Diabeno, qui a pris acte du serment dit «d’Hippocrate» prononcé par 101 nouveaux médecins. Ceux-ci rejoignent ainsi la corporation des médecins et peuvent désormais, de droit, poser des actes en tant que médecins. A l’unisson les nouveaux venus ont prononcé le serment suivant : « Au moment d’être admis au nombre des membres de la profession médicale, je prends l’engagement de consacrer ma vie au service de l’humanité. Je garderai à mes maîtres le respect et la reconnaissance qui leur sont dus.

J’exercerai mon art avec conscience et dignité. Je respecterai le secret de celui qui sera confié à moi. Je maintiendrai, dans toute la mesure de mes moyens, l’honneur et les nobles traditions de la profession médicale. Je ne permettrai pas que des considérations de religion, de nation, de race, de parti ou de classe sociale, viennent s’interposer entre mon devoir et mon patient. Je garderai le respect absolu de la vie humaine, dès la conception. Même sous la menace, je n’admettrai pas de faire usage de mes connaissances médicales contre les lois de l’humanité. Je fais ces promesses solennellement, librement, sur l’honneur. »
En plus de ce serment, les récipiendaires ont signé une «déclaration d’engagement sur l’honneur» conformément à l’Ordonnance-loi n°68/070 du 1er mars 1968 créant l’Ordre des médecins et l’Ordonnance n°70/158 du 30 avril 1970 déterminant les règles de la déontologies médicale. Par cet acte d’engagement ces nouveaux membres de l’Ordre national des médecins devront respecter la déontologie de cette profession et s’acquitter régulièrement de cotisations pour le bon fonctionnement de la corporation.

Le métier avant tout

«C’est une joie pour nous de nous retrouver pour la prestation de serment des nouveaux médecins lesquels font effectivement partie de la corporation médicale. Ils sont habilités à poser des actes médicaux. S’il y a en qui exerçaient déjà la profession avant cette prestation de serment ils pouvaient être poursuivis et jetés en prison», a déclaré en substance le président du Cnom, Dr Diabeno avant d’inviter les nouveaux membres à avoir beaucoup de sympathie vis-à-vis des patients et de ne mettre jamais l’aspect mercantile en avant-plan mais plutôt le métier.

Aussi, le président du Cnom a rappelé aux nouveaux médecins qu’il existe des sanctions en cas de fautes professionnelles graves. Cependant, ces sanctions restent au sein de la corporation et ne pourront pas être divulguées sur la place publique. Pour autant, il a recommandé aux récipiendaires le devoir de confraternité. Tout autant, Dr Diabeno a mis en garde les nouveaux membres contre toute coopération avec ce qu’il a appelé les charlatans qui profitent de la situation socio-économique difficile pour tromper des patients. «Vous ne pouvez jamais coopérer avec les charlatans», leur a-t-il dit. Enfin, le président du Cnom a demandé aux nouveaux médecins de participer, par des cotisations, au bon fonctionnement de leur syndicat qui a la lourde mission de plaider pour l’amélioration des conditions sociales des médecins.

Par Espérance Tshibuabua

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !