Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Contraception : L’implant sous-cutané, une méthode efficace et à longue durée d’action - 18/07/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’implant sous-cutané est une forme contraceptive qu’on insère sous la peau. Il libère une hormone (le progestatif) à des doses quotidiennes minimes pour obtenir l’effet contraceptif recherché. Selon les spécialistes, il s’agit d’une forme extrêmement efficace à longue durée d’action et réversible. Les implants existent sous trois formes, mais c’est le dénommé Norplant qui est disponible en ce moment. Il se compose de six capsules contenant du levonorgestrel (une progestine). Il doit être enlevé au bout de cinq ans après son insertion sous la peau. Le Norplant interdit l’ovulation chez beaucoup de femmes, épaissit les mucosités du col de l’utérus et provoque des changements dans les parois de l’utérus avec un taux d’échec situé dans la fourchette : de 0,09 à 0,2%.

Hormis quelques effets secondaires, jusqu’à présent, les études n’indiquent aucun risque à long terme. Toutefois, le Norplant est contre-indiqué en cas de grossesse confirmée ou soupçonnée et de cancer du sein. Les femmes se trouvant, par contre, dans les conditions suivantes peuvent l’utiliser si d’autres méthodes plus appropriées ne sont pas disponibles ou acceptables : cirrhose grave; hépatite virale symptomatique active, néoplasie bénigne ou maligne du foie.

Utilisation correcte

Le Norplant peut être inséré par un professionnel qualifié de la santé au cours des sept premiers jours du cycle menstruel et il est immédiatement effectif. Il peut être enlevé sans délai inutile quand la cliente fait la demande de les retirer, quelle qu’en soit la raison, si la grossesse est confirmée, s’il y a des raisons médicales, ou au bout de cinq ans de mise en place. Si la cliente désire continuer l’utilisation, il faut une autre insertion.

Questions fréquemment posées

1. Les femmes pour lesquelles la pilule est contreindiquée peuvent-elles utiliser Norplant sans danger ?

Dans de nombreux cas, oui. Etant donné que NORPLANT@ ne contient pas d’oestrogène, on peut l’utiliser chez de nombreuses femmes pour lesquelles la pilule est contre- indiquée. Ainsi, au contraire de la pilule, NORPLANT@ peut être utilisé entre autres par les femmes qui nourrissent leur bébé au sein (six semaines après l’accouchement), par celles qui ont plus de 35 ans et sont de grosses fumeuses, et par celles qui ont de l’hypertension, qui ont un problème thrombo-embolique veineux, ou une maladie vasculaire.

2. Le poids d’une femme affecte-t-il sa capacité à utiliser des implants sans danger et de manière efficace ?

Quand on a introduit Norplant pour la première fois, les femmes dépassant un poids de 70 kg couraient un risque un peu plus élevé de tomber enceintes après la deuxième année d’usage, que les femmes d’un poids moindre. Depuis lors, des améliorations ont été apportées au produit et le taux d’échec de la deuxième et de la troisième année est le même pour toutes les femmes, quel que soit leur poids.

3. Est-ce que l’usage de Norplant affecte la fécondité dans le futur ?

Non. Une fois Norplant est retiré, la fertilité de la femme revient presque immédiatement au même niveau où elle se trouvait avant de l’utiliser. Cela s’applique à toutes les femmes, même les jeunes qui n’ont pas encore eu d’enfant.

4. Les femmes qui utilisent NORPLANT gagnent-elles typiquement du poids ?

Certaines femmes qui utilisent NORPLANT gagnent du poids. Deux études surveillant le gain de poids au cours de la première année d’utilisation de NORPLANT ont révélé que 3,3% et 6,2% respectivement des utilisatrices ont gagné du poids.

5. Utilise-t-on NORPLANT de manière étendue ?

NORPLANT a été utilisé par plus de 2 millions de femmes dans le monde entier. Il est actuellement reconnu à l’usage dans 43 pays, dont les États-Unis.

6. Les femmes qui viennent d’accoucher peuvent-elles utiliser NORPLANT ?

Oui. Chez les femmes qui viennent d’accoucher, NORPLANT peut être mis en place au cours des quatre semaines suivant l’accouchement si la femme n’allaite pas, ou six semaines, si elle nourrit son enfant au sein. Les femmes sujettes à l’aménorrhée, les femmes qui n’allaitent pas et qui ont accouché depuis plus de quatre semaines, et les femmes qui allaitent et qui ont accouché depuis plus de huit semaines doivent subir un examen ou une analyse pour éviter les cas de grossesse.

7. Bien que ce ne soit pas l’idéal, certaines femmes utilisant NORPLANT@ peuvent en même temps se trouver obligées d’utiliser des antibiotiques ou des anti-spasmatiques. Ces femmes doivent-elles prendre des précautions supplémentaires ?

Les antibiotiques rifampicine et griséofulvine ainsi que d’autres médicaments tels que les anti-spasmodiques peuvent faire baisser l’efficacité de NORPLANT@. Les femmes qui en prennent doivent utiliser une méthode contraceptive supplémentaire, comme les préservatifs, pour se protéger de la grossesse. Les femmes devant suivre une thérapeutique à long terme peuvent envisager de changer en faveur d’une méthode non hormonale.

Tir2du ;qnuel de lPP/région Afrique destiné aux agents de santé

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !