Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Programme élargi de vaccination : Elaboration des plans provinciaux de lutte contre les épidémies - 19/07/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

D’ici la fin de l’année en cours, la RDC doit relever deux grands défis en matière de santé à savoir atteindre des couvertures en programme élargi de vaccination et arrêter la circulation du poliovirus sauvage. C’est dans ce cadre qu’un atelier du Pev a été organisé dans la province du Katanga. Le ministre de la Santé publique, Victor Makwenge Kaput, vient de participer, à Lubumbashi, à l’atelier de la deuxième réunion de coordination des activités du Programme élargi de vaccination (Pev), des urgences et actions humanitaires.

L’objectif général de cette réunion est d’évaluer le niveau de mise en œuvre des activités relatives à l’éradication de la poliomyélite, au contrôle accéléré de la maladie, au renforcement du système de vaccination, au programme d’urgence et aux actions humanitaires.

Parmi les objectifs spécifiques, ont pouvait épingler l’évaluation du niveau actuel du processus de mobilisation des ressources locales et des financements obtenus par les bailleurs ; l’évaluation des performances actuelles dans la couverture réelle des zones de santé en interventions de soins de base, etc.

Pour améliorer la gestion des épidémies, des recommandations ont été faites d’abord au gouvernement provincial afin de mobiliser les ressources devant appuyer la mise en œuvre des plans provinciaux de lutte contre les épidémies.

Recommandations

Aux médecins inspecteurs, il leur a été demandé de renforcer la supervision et le suivi des activités de surveillance et de lutte contre les épidémies, d’assurer la mise en œuvre des activités planifiées dans les plans provinciaux de lutte contre les épidémies et autres urgences sanitaires.

Et pour l’avenir de la 4ème direction, les propositions portent sur le renforcement du système de surveillance à tous les niveaux, à savoir central, intermédiaire et périphérique, y compris la surveillance à base communautaire. Et cela en disponibilisant les moyens de communication, en appuyant les formations et les supervisions et en organisant les revues des activités. Enfin, il s’agit aussi de l’élaboration des plans provinciaux de lutte contre les épidémies et les urgences sanitaires.

A la fin des travaux, le ministre a invité les participants à l’atelier à persévérer dans la recherche de la durabilité des stratégies du système de la santé, à faire inscrire dans leurs budgets respectifs pour les années à venir, des lignes budgétaires pour des activités phares.

« Malgré les faiblesses constatées, j’ai noté chez chacun d’entre vous une volonté et une détermination à bien faire. Je vous encourage dans cette direction et je me permets de vous rappeler que notre objectif doit être, pour chaque zone de santé et chaque antigène, d’atteindre une couverture de 80 %. Nous avons compris et convenu que les activités pour la survie de la mère et de l’enfant constituent un devoir civique », a-t-il conclu.

Pour sa part, le représentant de l’Organisation mondiale de la santé a indiqué que cette activité est une occasion d’assurer le suivi et l’évaluation de l’appui de son organisme au ministère de la Santé, aux ONG et autres organismes du secteur de la santé.
Il faut noter que la réunion de coordination des activités du programme élargi de vaccination et des urgences du mois de juillet fait suite à celle tenue à Goma au premier semestre 2007 sur l’évaluation et la planification intégrée des activités. Cette réunion avait également permis de baliser l’ensemble d’activités prioritaires à mener pour le premier semestre de l’année ainsi que le mécanisme de suivi des indicateurs de leur mise en œuvre.

Par NADINE KAVIRA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !