Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Mise en garde contre des dentifrices présentant des risques pour la santé - 30/07/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’agence du médicament a lancé jeudi une mise en garde contre les dentifrices contenant du diéthylène glycol (DEG) ou contaminés par des bactéries qui peuvent être distribués gratuitement par des chaînes hôtelières, des compagnies aériennes ou vendus hors des circuits de distribution habituels. Différentes autorités sanitaires européennes (Espagne, Grande-Bretagne) et américaines (Canada, Etats-Unis) ont signalé l’identification sur leur territoire de dentifrices contenant du DEG ou des entérobactéries, a indiqué, dans un communiqué, l’Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé (AFSSAPS).

«Ces dentifrices importés de pays tiers tels que la Chine ou l’Afrique du Sud sont considérés comme impropres à la consommation voire susceptibles de présenter un risque pour la santé», souligne l’AFSSAPS qui «appelle à la vigilance bien qu’aucun cas n’ait été détecté à ce jour sur le territoire français». Présentant un «risque minime» lors d’une utilisation normale du dentifrice que l’on n’avale pas, le DEG est toxique lorsqu’il est ingéré, ajoute l’AFSSAPS mettant en garde contre le risque d’une ingestion accidentelle par des jeunes enfants ou des personnes âgées. L’utilisation de dentifrices contaminés par des bactéries peut également s’avérer nocive pour les enfants et les personnes immunodéficientes. L’AFSSAPS invite à porter «une attention particulière aux dentifrices mentionnant une provenance de pays hors de l’Union européenne, et ayant un étiquetage contenant des fautes d’orthographe ou non rédigé en français» (pour les produits vendus en France), compte tenu notamment du risque de contrefaçons...
 
Par Afp

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !