Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le VIH/SIDA : De l’accessibilité aux ARV en RDC - 08/09/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans les tout prochains jours, il sera organisé à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, un forum national sur les ARV (Antirétroviraux), ainsi que la santé maternelle et néonatale. Cette annonce, qui a été faite par le ministre de la Santé publique, M. Victor Makwenge Kaput, lors de la 57ème session du comité régional de l’OMS pour l’Afrique, a obtenu l’adhésion du directeur régional, M. Louis Gomez Sambo. Ce dernier a recommandé que cette rencontre tienne également compte des Objectifs du millénaire pour le développement. L’idée d’organiser un forum national sur les ARV est bien accueillie dans les milieux congolais de Kinshasa, surtout lorsque l’on sait que la République démocratique du Congo figure parmi les pays où le taux de prévalence de SIDA est très élevé. Et compte tenu de la gravité de la situation, toutes les couches de la population sont en branle pour atténuer la propagation de cette pandémie dont la recherche d’une thérapeutique appropriée se poursuit inlassablement.

Avec le concours des partenaires extérieurs, particulièrement la Banque mondiale, des structures de lutte seront mises en place. C’est le cas du Programme national de lutte contre le SIDA (PNLS) qui organisera des campagnes d’éducation à l’intention de la population afin qu’elle prenne conscience du danger qui la guette.

Les ARV inaccessibles

Les résultats attendus n’étant pas satisfaisants, l’Etat congolais cherchera à atteindre toutes les couches de la population dans le cadre de la lutte à mener contre le VIH/SIDA. Le Programme national multisectoriel de lutte contre le SIDA (PNMLS) initié par le gouvernement bénéficiera aussi de l’appui financier des partenaires extérieurs.
Bien que toutes les batteries soient mises en marche, le taux de prévalence du SIDA reste élevé en RDC. A chacun de se tenir sur ses gardes dans le choix des partenaires.

A ce jour, les actions menées par des structures susmentionnées portent plus sur l’organisation des séminaires ou ateliers, à telle enseigne que l’on s’interroge sur la gestion de l’apport financier des partenaires. L’opinion aurait souhaité que les ARV soient, par exemple, à la portée de toutes les bourses. Comme pour les préservatifs, les PNLS et PNMLS achèteraient des ARV qu’ils distribueraient ou vendraient à des prix abordables. Or, actuellement, les ARV coûtent les yeux de la tête.

Il y a quelque temps, l’usine Pharmakina installée à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, fabriquait des ARV. Pour des raisons que nous ignorons, tout était arrêté. Et pourtant, avec la production locale, la tâche serait rendue facile aux structures de lutte contre le SIDA.

Un forum d’espoir

Avec l’organisation prochaine du forum national des ARV, il n’y a pas lieu de perdre espoir, malgré les imperfections relevées ci-dessus. Bien qu’il ne l’ait pas déclaré, le ministre de la Santé publique, Victor Makwenge Kaput, est certainement conscient de difficultés qu’éprouvent les Congolais malades du SIDA pour accéder à ces produits. Au cours de ces assises, les participants devront prendre des résolutions visant à rendre accessible les ARV, en relaçant, par exemple, leur fabrication par la Pharmakina. Tout en poursuivant les causeries éducatives de prévention, il y aurait certainement moyen de prolonger la vie des séropositifs.

Par Véron-Clément Kongo

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !