Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Mont-Ngafula : les premiers praticiens certifiés en réflexologie du pied à l’œuvre en RDC - 14/09/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le mot « stress » est sur toutes les lèvres à cause des pressions morales et autres traumatismes que connaissent les victimes d’une situation donnée. Le stress à petite dose est plutôt positif. C’est un moteur, il donne de l’énergie nécessaire pour faire face aux nombreuses agressions quotidiennes. La réflexologie peut amener une grande détente, offrant à l’organisme, une phase de récupération très bénéfique sur le plan sanitaire. Le président-administrateur délégué du Centre d’études de réflexologie (CER) en Belgique, M. Marcel, a présidé, le 1er septembre 2007, la cérémonie de remise des premiers certificats et brevets aux praticiens en réflexologie du pied du Centre d’études de réflexologie, (CER/Kinshasa), une association sans but lucratif (ASBL). Cette cérémonie s’est déroulé dans l’enceinte de ce centre situé sur le site des pères Salésiens de Don Bosco au quartier Ngombe Lutendele dans la commune de Mont-Ngafula.

L’objectif de la création de cette ASBL est de «permettre aux personnes ayant suivi la formation de base de se préparer ensemble à l’examen théorique et pratique que le CER/Belgique organisera, de partager les expériences et les problèmes ainsi que de constituer progressivement une section autonome du CER/Kinshasa». Dans l’acte de création de cette association transitoire, il est précisé que le CER/Belgique est le seul habilité à délivrer le diplôme de praticien en réflexologie du pied. Et ce, pour une période de trois ans au terme de laquelle une étude sera menée en vue de déterminer les conditions d’une autonomie sur les plans de la formation et de la délivrance de diplôme, au nom du CER.

Ainsi, la réflexologie repose sur l’hypothèse selon laquelle le pied se présente comme une projection du corps en miniature, une véritable carte géographique du corps en réduction. Car, chaque partie du corps y trouve son reflet au niveau de ce qu’on appelle une zone réflexe. La réflexologie plantaire ou podoréflexologie n’est qu’une partie de la réflexologie au sens large du terme, a indiqué M. Marcel. Le grand intérêt de cette science est qu’elle considère la personne dans sa globalité. Cela débouche sur une vision extraordinaire du massage du pied.

«Vous n'êtes pas médecin»

Le choix focalisé sur l’étude du pied comme zone réflexe privilégiée recouvre différentes raisons. Il s’agit de permettre à la fois de déceler d’éventuels troubles et d’y remédier. Car, le pied est très riche en terminaisons nerveuses et la réflexologie du pied transcende le tabou du toucher. Enfin, le pied branche l’homme à la terre et il est pareil à un «cœur périphérique». Il fait revenir le sang veineux en s’opposant à la force de gravité. A chaque pas, la plante du pied est écrasée par le poids du corps. Quand on lève le pied pour faire le pas suivant, la pression exercée sur la plante du pied disparaît. Ces mouvements de contraction-relâchement activent la circulation du sang et facilitent le retour veineux. « Grâce à cette fonction, comparable au couple systole-diastole, la plante du pied peut être assimilée à un deuxième cœur », a explicité M. Marcel.

Pour ce dernier, le principe qui fonde la réflexologie est que le corps entier se retrouve comme projeté en réduction sur une de ses parties. On trouve des zones réflexes sur le corps entier, donnant chacune naissance à une science particulière : l’oreille avec l’auriculothérapie, la muqueuse endo-nasale avec la sympathicothérapie, les vertèbres avec la vertébrothérapie, l’iris de l’œil avec l’iridologie, mais également la main, le visage, la palais, la langue, la peau du thorax et de l’abdomen… La réflexologie est ainsi la science, l’étude de ces réflexes, a-t-il martelé.

Aux lauréats, Marcel a recommandé d’être unis et de soutenir le CER/Congo-Kinshasa. «Vous n’êtes pas médecin», leur a-t-il dit tout en les conviant à entretenir de bons rapport avec les médecins.

Par Godard Mabokoy

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !