Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Santé mentale ; Matadi : 2.505 malades consultés contre 162 patients hospitalisés en 2006 - 18/10/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la santé est un état de bien-être physique mental et social. Elle ne consiste pas seulement en l’absence d’une maladie ou d’infirmité. A Matadi, la célébration de la Journée mondiale de la santé mentale, le 10 octobre de chaque année, s’est déroulée dans la tristesse et la pauvreté. Car, les organismes internationaux et le gouvernement provincial n’ont rien prévu pour commémorer cette journée. En effet, depuis un certain temps, la ville de Matadi est devenue le bastion par excellence des personnes vivant avec handicap mental qui déambulent dans tous les sens et places publiques. Parmi elles, on trouve de fous, venant des différentes villes du Bas-Congo.

C’est depuis 5 ans que le centre de santé mentale de la province fonctionne dans sa structure actuelle avec le service de neuropsychiatrie de l’hôpital général de référence de Kinkanda, centre délocalisé au centre-ville dans la même commune de Matadi. Il comporte un cabinet de consultation, une petite infirmerie, une pharmacie, huit lits d’hospitalisation.
Le personnel est composé d’un seul psychiatre provincial, d’une femme de salles et de huit infirmiers, dont trois en formation, pour gérer dans l’avenir les postes de santé mentale.

Comme matériel, le centre de santé dispose seulement d’un électroencéphalogramme et d’un petit laboratoire d’appoint pour les analyses élémentaires.
Selon le psychiatre provincial, le Dr Niati Vangu, les statistiques des malades mentaux pour l’année 2006, donnent un total de 2.505 malades consultés contre 162 patients hospitalisés.

Sur l’ensemble de cinq ans, 391 sexes masculin et 404 féminin, soit 99,99%, concernant la répartition selon l’âge : De 21 à 30 ans : 163 malades. De 31 à 40 ans : 140 malades, de 41 à 50 ans : 135 malades. De 11 à 20ans : 105 malades etc.
Parlant des difficultés, le psychiatre provincial du centre de santé mentale a signalé que son hôpital et ses malades sont abandonnés à leur triste sort. Car, ils ne reçoivent aucune assistance.

Par WASHINGTON

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !