Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

L’OMS recommande la prévention des maladies respiratoires chroniques - 20/11/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les affections respiratoires chroniques sont des maladies des voies respiratoires et autres structures pulmonaires. Parmi les plus courantes, on peut citer l’asthme, les broncho-pneumopathies chroniques obstructives, les allergies respiratoires, les pneumopathies professionnelles et l’hypertension artérielle pulmonaire. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les principaux facteurs de risque des maladies respiratoires chroniques évitables sont entre autres : le tabagisme, la pollution de l’air à l’intérieur des locaux, la pollution atmosphérique, les allergènes, l’exposition à des risques professionnels tels que des poussières ou produits chimiques.

Des centaines de millions de personnes souffrent chaque jour de maladies respiratoires chroniques. Selon des estimations récentes de l’OMS (2007), actuellement 300 millions de personnes sont asthmatiques, 210 millions ont une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), tandis que des millions d’autres souffrent de la rhinite allergique et d’autres maladies respiratoires chroniques qui ne sont souvent pas diagnostiquées.
A cet effet, l’OMS a mis en place un programme des maladies respiratoires chroniques. Il a pour but d’aider les Etats membres dans leurs efforts der réduire la charge de morbidité, d’incapacité et de mortalité prématurée liée aux maladies respiratoires chroniques et, plus précisément, à l’asthme et aux pneumopathies chroniques obstructives.

Ce programme a pour objectif d’améliorer la surveillance afin de définir l’ampleur des maladies respiratoires chroniques et d’en analyser les déterminants, plus particulièrement dans les populations pauvres et défavorisées, et suivre les tendances futures.
Aussi la prévention primaire afin de réduire le niveau d’exposition des personnes et des populations aux facteurs de risque communs, en particulier le tabagisme, une alimentation déséquilibrée, des infections des voies respiratoires inférieures fréquentes pendant l’enfance, et la pollution atmosphérique (à l’intérieur comme à l’extérieur et en milieu professionnel).

Ainsi que la prévention secondaire et tertiaire afin d’améliorer les soins de santé dispensés aux personnes souffrant de maladies respiratoires chroniques en recensant les interventions rentables et en améliorant les normes et l’accès aux soins à différents niveaux du système de santé.

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !