Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

5 millions de femmes hospitalisées des suites d’un avortement - 27/11/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Faute d’avoir commencé par là, la majorité des avortements se terminent à l’hôpital, indique le magazine dépêche santé. Chaque année dans le monde, 5 millions de femmes sont hospitalisées à la suite d’un avortement non-médicalisé. Et donc réalisé dans de mauvaises conditions sanitaires. Le Dr Susheela Singh de New York, a mené son étude dans 13 pays d’Asie, d’Afrique, d’Amérique latine et des Caraïbes. Un choix qui ne doit rien au hasard. Car souligne-t-elle, quasiment tous les avortements non-médicalisés se produisent dans des pays en développement. Résultat, les taux d’hospitalisation pour IVG varient de 3 pour 1000 au Bangladesh à 15 pour 1000 dans des pays comme l’Egypte et l’Ouganda, aux infrastructures plus développées.

Les femmes paient un lourd tribu aux avortements non-médicalisés, poursuit l’auteur, insistant sur la promotion des moyens contraceptifs pour prévenir les grossesses non-désirées. La poursuite de cet objectif doit devenir une priorité de santé publique dans les pays en développement. D’après l’OMS, 100.000 décès maternels pourraient être évités chaque année si les femmes utilisaient un moyen contraceptif. Depuis de nombreuses années, l’élite intellectuelle des pays développés assurait que les Africains éprouveraient des difficultés à bien suivre un traitement contre le SIDA. Or ils s’en sortent parfaitement bien, mieux même que les Américains.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !