Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Marche contre l’inégal accès au traitement antirétroviral en RDC - 30/11/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les personnes vivant avec le VIH/Sida (PVVIH), les Organisations non gouvernementales de prise en charge, à savoir : Fondation Femme plus, Amo-Congo, Vorsi-Congo, les plates-formes de lutte contre le Sida, notamment UCOP +, Forum Sida et la Société civile Sida organisent, ce vendredi 30 novembre 2007 sous le coup de 9 heures, une marche pacifique pour marquer le démarrage de la « Campagne nationale contre l’inégalité de l’accès au traitement antirétroviral (ARV) en RDC ». L’annonce de cette marche a été faite hier jeudi dernier au cours d’un point de presse animé par le comité organisateur de ce mouvement coordonné par les ONG Vorsi-Congo, Fondation Femme plus et Amo-Congo.

L’organisation de cette campagne nationale de plaidoyer contre l’inégal accès au traitement antirétroviral en RDC a été rendue possible grâce au financement de DFID, Christian Aid et avec l’appui technique de AIDES.
Cette marche aura comme point de départ le rond point Batetela dans la commue de la Gombe et le point de chute prévu est le Palais du Peuple avec une escale à la Primature. Un point de presse est prévu à l’issue de cette marche. A travers cette marche, les PVVIH veulent faire entendre leurs voix pour attirer l’attention des décideurs sur leur situation en rapport avec leur survie. Ces derniers veulent également démontrer aux yeux du grand public le nombre important qu’elles constituent.

En d’autres termes, les participants à cette marche désirent voir les ARV accessibles à tous les Congolais éligibles, qu’ils soient riches ou pauvres, qu’ils vivent en ville, en milieu rural ou dans les villages les plus reculés. A travers cette campagne, les PVVIH entend revendiquer entre autres l’adoption de la loi sur le Sida, les soins et traitement antirétroviral pour les PVVIH, des équipements dans des chefs lieux de provinces en laboratoire d’analyses biologiques, la création des Centres de dépistage volontaire (CDV) dans chaque commune et territoire au niveau des zones de santé et, en plus du fait, que le gouvernement tienne compte du traitement des ARV dans son projet de budget national.

Par Godard mabokoy

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !