Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le nombre des décès dus à la rougeole a diminué de 91% en Afrique - 06/12/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le nombre des décès dus à la rougeole en Afrique a diminué de 91% entre 2000 et 2006. Il a été ramené, selon les estimations, de 396 000 à 36 000 cas. Ce qui a permis d’atteindre, quatre ans avant la date fixée, l’objectif des Nations unies pour 2010, à savoir une réduction de 90% de la mortalité rougeoleuse. Ces progrès spectaculaires obtenus en Afrique ont largement contribué au recul de 68% de la mortalité rougeoleuse mondiale au cours de la même période de 757 000 à 242 000 décès, selon les estimations, annonce l’OMS

Ces progrès ont été annoncés dernièrement par les partenaires fondateurs de l’Initiative contre la rougeole, à savoir la Croix-Rouge américaine, l’Unicef, la Fondation des Nations unies, les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis (CDC), et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Pour le Directeur général de l’OMS, le Dr Margaret Chan, «il s’agit là d’un succès majeur pour la santé publique qui récompense l’engagement des pays de la région africaine ; nous devons maintenant poursuivre la lutte et intensifier nos efforts dans d’autres parties du monde car, cette maladie fait encore beaucoup trop de victimes».

En effet, la baisse sensible du nombre de décès en Afrique a été rendue possible par l’engagement résolu des gouvernements qui ont pleinement appliqué la stratégie de réduction de la rougeole consistant, notamment, à vacciner contre la maladie tous les enfants de moins d’un an par les services de santé et à offrir une deuxième chance de vaccination anti-rougeoleuse lors de campagnes de vaccination de masse.

Ces campagnes de vaccination de masse ont eu un impact majeur sur la réduction de la mortalité rougeoleuse mondiale. Entre 2000 et 2006, on estime que 478 millions d’enfants âgés de neuf mois à 14 ans ont reçu le vaccin anti-rougeoleux lors de campagnes spéciales dans 46 des 47 pays prioritaires gravement touchés par la maladie.

En 2006, la couverture mondiale estimée par la vaccination anti-rougeoleuse systématique a atteint, pour la première fois, la barre des 80% alors qu’on n’en était qu’à 72% en 2000. Du point de vue de la couverture vaccinale, les améliorations les plus importantes ont été observées dans la région africaine et dans celle de la méditerranée orientale.

Utilité de partenariats

Pour le Directeur exécutif de l’Unicef, Mme Ann M. Veneman, «l’effondrement du nombre de décès par rougeole en Afrique et les plus importants progrès réalisés dans le monde entier montrent bien l’utilité que peuvent avoir des partenariats étroits et leur effet sur la survie de l’enfant. Mais, la rougeole provoque encore près de 600 décès d’enfants de moins de cinq ans chaque jour, une réalité inacceptable alors que nous disposons d’un vaccin sûr, efficace et peu coûteux pour éviter la maladie.»

De plus, les pays qui ont mené des activités accélérées de lutte anti-rougeoleuse doivent s’attacher à préserver cet acquis. Cela signifie que tous les pays prioritaires doivent continuer à mener les activités de vaccination de suivi tous les deux à quatre ans tant que leurs systèmes de vaccination systématique ne seront pas en mesure de vacciner tous les enfants contre la maladie.

L’Initiative contre la rougeole est un partenariat visant à réduire la mortalité rougeoleuse dans le monde. Lancée en 2001, sous l’égide de la Croix-Rouge américaine, de la Fondation des Nations unies, des Centers for Disease Control and Prevention du Department of Health and Human Services des États-Unis, de l’Unicef et de l’OMS – l’Initiative apporte l’appui technique et financier nécessaire aux gouvernements et aux communautés pour les campagnes de vaccination.

Par  REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !