Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Campagne de vaccination contre la fièvre jaune - 07/12/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mercredi à Genève le lancement d’une campagne de vaccination contre la fièvre jaune pour 48 millions de personnes dans une douzaine de pays d’Afrique de l’Ouest en trois ans. Cette campagne de prévention vise à instaurer une couverture vaccinale d’au moins 80% de la population à risque dans la région, a indiqué l’OMS dans un communiqué. Plus de trois millions de personnes doivent être vaccinées d’ici le 13 décembre au Sénégal qui, avec une couverture vaccinale actuelle de 46% seulement dans certains districts, pourrait être exposé à une épidémie, selon l’OMS.

Après le Sénégal, la campagne visera les zones à haut risque du Mali et du Burkina Faso. Viendront ensuite le Bénin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Liberia, le Nigeria et la Sierra Leone. Dans les zones où il est établi que le risque est élevé, tous les sujets âgés de neuf mois et plus seront vaccinés. L’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination a fait un don de 63 millions de dollars pour acheter et distribuer 58 millions de doses de vaccin et les fournitures nécessaires. Grâce à cette campagne, il sera possible de vacciner les populations à risque et, ce faisant, de réduire rapidement le risque de flambées dévastatrices dans la région voire au-delà, a commenté le Dr Adamou Yada, Conseiller régional pour la surveillance des maladies transmissibles dans la Région africaine de l’OMS. La fièvre jaune est une maladie virale hémorragique aiguë transmise à l’homme par des moustiques. La forme grave de la maladie tue entre 20% et 50% des sujets atteints. La fièvre jaune est endémique dans les régions tropicales d’Afrique et d’Amérique du Sud, où l’on considère que le risque est présent dans 44 pays (33 en Afrique et 11 en Amérique latine). Actuellement, on estime que 610 millions de personnes sont exposées à la maladie en Afrique.

Par  REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !