Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Grève des infirmiers à Kinshasa : les malades abandonnés - 19/12/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le mouvement de grève des infirmiers et autre personnel de santé non médecins des hôpitaux et centres sanitaires publics se poursuit et se durcit dans la capitale. Les malades se disent abandonnés à leur triste sort, rapporte radiookapi.net. Les malades internés à l’hôpital de Kintambo par exemple, se plaignent de ne pas bénéficier d’un traitement correct et suivi depuis deux semaines que dure la grève pour certains. L’une des malades explique : «Depuis le début de la grève, nous ne sommes pas suivis correctement à l’hôpital général de Kintambo. J’ai subi une opération à la jambe la semaine dernière, aucun médecin n’est venu pour le pansement. Si la plaie est infectée, on risque d’amputer la jambe. Ma copine de chambre souffre aussi atrocement, elle pleure nuit et jour, personne ne vient lui porter secours ni contrôler le niveau de son traitement.»

Les grévistes, de leur côté, sont décidés de poursuivre leur mouvement jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. Ils réclament, selon le secrétaire général du Syndicat national des cadres, agents et employés des secteurs de services (Syncass), le paiement et le complément de leur prime de risque, la révision du barème salarial pour l’année prochaine, ainsi que la mécanisation de nouvelles unités.

« Ce que nous touchons actuellement est insignifiant. Nous avions demandé 15 milliards de francs congolais pour Kinshasa. Et sur ces 15 milliards, depuis 2005, chaque année, on ne paie que 3 milliards et demi. Nous avons eu des entretiens avec le ministère de la Santé et avec différentes autorités de l’Etat. Il faut un complément pour une amélioration de cette prime », a souligné notamment M. Mutamba.

Par Okapi.net/Lp

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !