Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Nord Kivu : 1300 cas de choléra, dont 5 décès à Rutchuru - 26/12/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une épidémie de choléra est signalée dans ce territoire au nord de Goma, où plusieurs ménages de déplacés vivent dans des conditions déplorables. Selon le responsable de l’ONG Médecin Sans Frontières\France, plus de 1300 cas sont enregistrés et soignés depuis novembre dernier, rapporte radiookapi.net. Augustin Roger, responsable de Médecin sans Frontières/France, affirme que la propagation rapide de cette épidémie est due à l’insuffisance d’eau potable et de latrines dans les milieux des déplacés. «On fait face depuis plusieurs années, au Nord-Kivu et en particulier dans le Rutshuru et Masisi, à des populations déplacées, souvent multi-déplacées. Elles se sont déplacées une fois il y a 2 ans, et puis une fois encore il y a un an, encore une fois, il y a 4 mois. Elles sont très vulnérables. Beaucoup d’entre elles n’ont pas pu retourner dans leurs champs depuis 6 mois ou un an et qui ont raté plusieurs saisons culturelles. Le système de santé, dans sa globalité, est fragilisé.

Il y a énormément de déplacés dans un endroit, en plus, où toutes ces maladies tropicales à potentiel épidémique comme le cholera, la rougeole, le paludisme, la méningite aussi peut-être, sont présentes et peuvent tuer beaucoup de gens. Il faut vraiment que les organisations humanitaires, et c’est ce qu’on essaie de faire, répondent à ces déplacements massifs de populations, en donnant un accès aux soins gratuits aux populations, et en ayant des hôpitaux qui leur permettent d’avoir accès à la chirurgie gratuitement, et des traitements de qualité, gratuitement.»

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !